Cet article date de plus de 4 ans

Quels regards sur le projet d'Arena au Futuroscope ?

Pour l'instant au stade de projet politique, la création de cette salle de 6000 places aux portes du Futuroscope intéresse à la fois les acteurs sportifs et culturels. Mais les commentaires sont pour l'instant plutôt discrets.
Musique et sport dans une même enceinte, c'est le concept des Arenas, et la formule choisie par le conseil départemental de la Vienne, pour cette future salle de 6000 personnes, à construire à l'horizon 2020. Une salle modulable, telle que l'on peut l'apercevoir sur cette vidéo réalisée pour la salle Antarès, installée au Mans et d'une capacité équivalente au projet Futuroscope.

Quels sports ?

Sollicité, le Poitiers Basket 86 est partant pour devenir le club résident de ce lieu. Disposer d'une salle de plus grande dimension permettrait de coller aux objectifs sportifs de l'équipe poitevine qui vise un retour en ProA d'ici 2020. 
Les volleyeurs poitevins sont trop attachés à leur salle mythique de Lawson Body pour disputer ailleurs leurs matches de championnat. En revanche, pour les éventuelles rencontres européennes, une plus grande capacité serait un plus.
Outre l'accueil de ses clubs de proximité, le conseil départemental de la Vienne se voit bien hôte d'une manche de Coupe Davis, en tennis, ou de rencontres internationales des équipes de France de basket ou autre sport.

Quelles affiches ?

Dans le paysage culturel, pour trouver une salle de dimension équivalente ou supérieure, il faut faire une centaine de kilomètres. La plus proche, le Grand Hall de Tours, plafonne à 12 000 places. Viennent ensuite l'espace Carat, à Angoulême, avec ses 7000 places, puis l'Arena Loire de Trélazé, près d'Angers.
L'enjeu de cette capacité à 6000 places est d'accueillir des artistes qui ne passent pas en Vienne, faute de jauge adaptée à leur public, c'est le cas de Renaud pour sa tournée Phenix ou des Insus, par exemple.

L'objectif du conseil départemental est d'accueillir chaque année une quarantaine d'évènements culturels, une dizaine d'affiches sportives. Il table sur un bassin de clients potentiels d'1,8 millions de personnes.

D'autres détails dans le reportage suivant.

Réactions projet de création Arena Futuroscope ©France 3 Poitou-Charentes

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
futuroscope loisirs sorties et loisirs musique culture sport poitiers basket basket-ball stade poitevin volley beach volley-ball concerts