Rencontre avec une cofféapuiliste passionnée

Publié le Mis à jour le

C'est un rendez-vous traditionnel de l'automne : le salon Collection Passion au Parc des expositions de Poitiers. Outre les quelques 150 commerçants invités, quelques dizaines de passionnés exposent la prunelle de leurs yeux.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
On sait toujours quand on commence une collection, jamais quand on la termine, si tant est que cela soit possible...
Marie-Christine avait pensé se limiter à 50 cafetières. Elle en possède maintenant 10 fois plus.

L'histoire a commencé il y a 20 ans au détour d'une brocante, par un coup de foudre évidemment, suivis donc de nombreux autres. Marie-Christine Barat en possède maintenant plusieurs centaines.

De brocante en vide-greniers, en passant par les petites annonces sur internet, Marie-Christine investit de 5 à 500 € suivant les modèles.

Marie-Christine est l'une des exposantes du salon. Elle n'y présente qu'un extrait de sa collection : des objets en tôle émaillée de l'entreprise normande Vissuzaine. Cette manufacture de Granville s'était fait une spécialité de reproduire des cartes postales, de 1918 à 1929.

Dans le lot, elle y a ses préférées,  :

Le coup de cœur de ma collection, c'est un décor japonisant qui date de 1860, dans le style Napoléon III. C'est ma préférée, celle que je bichonne un petit peu plus que les autres, malgré que je les aime toutes...


Au fil des rencontres, et des achats, Marie-Christine est aussi devenue incollable sur la courte histoire de la tôle émaillée, une petite centaine d'années avant que ce savoir-faire ne soit détrôné, après la seconde guerre mondiale, par l'aluminium, le verre puis le plastique.

Le rêve de Marie-Christine, c'est d'ouvrir un musée.

Rencontre avec Marie-Ange Cristofari et Marion Ptak
 
La collectionneuse de cafetières