Soins dentaires : le dispositif "Aime Tes Dents" est élargi aux 3-24 ans pour privilégier la prévention

Depuis le 1er avril la CPAM renforce le dispositif "Aime Tes Dents", réservé aux 6-18 ans. Il s'étend désormais aux 3-24 ans avec un examen tous les 3 ans. Cette convention permet de réorienter les soins dentaires vers la conservation des dents et non la pose de prothèses.

 

© ROOBAERT MIREILLE/ AFP
L'élargissement du dispositif "Aime Tes Dents" aux 3-24 ans est inscrite dans la convention signée entre les dentistes et l'Etat en 2018. Celle-ci prévoit une revalorisation des soins conservateurs, notamment avec une hausse des tarifs, au détriment de la pose de couronnes et autres prothèses dont les prix sont désormais plafonnés.

"On revient à notre cœur de métier qui est de soigner des gens et de conserver des dents et pas de faire des prothèses." se réjouit Serge Rouquette, Chirurgien-Dentiste à Poitiers.

"Depuis 40 ans, on était dans un système malsain qui consistait à dire : rattapez vous sur les prothèses et on n'augmentera pas les soins dont les tarifs ont été bloqués pendant 25 ans" ajoute-t-il.

La CPAM et les professionnels souhaitent désormais plus mettre en avant la prévention et l'éducation à une bonne hygiène bucco-dentaire en direction des enfants pour éviter si possible des interventions plus coûteuses.




Plus d'informations avec le reportage de José Sousa, Laurent Gautier et Thierry Cormerais :
L'accès aux soins dentaires amélioré dans la Vienne
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société