La tournée La Souterraine en Nouvelle-Aquitaine est passée au TAP de Poitiers

La Souterraine en Nouvelle-Aquitaine a demarré sa tournée à Poitiers le 27 février dernier. / © FTV
La Souterraine en Nouvelle-Aquitaine a demarré sa tournée à Poitiers le 27 février dernier. / © FTV

La Souterraine en Nouvelle-Aquitaine est un projet de coopération culturelle dans la région. Le but est de faire un gros plan sur la scène musicale indépendante et de mettre en avant 15 artistes du territoire. La tournée a commencé le 27 février à Poitiers et doit se terminer fin mars Niort.

Par Yleanna Robert

Ils sont quinze artistes à participer à La Souterraine en Nouvelle-Aquitaine. Il s'agit d'un projet de coopération à l'initiative du Théâtre Auditorium de Poitiers (TAP) entre des musiciens, des salles de concert et des territoires.

La tournée de concerts a démarré mardi 27 février au TAP avec des artistes comme Malik Djoudi, Julien Barbagallo ou encore Ariel Ariel. Des chanteurs de la région qui ne sont pas encore très connus. Car le but de La Souterraine est aussi de mettre en avant la culture underground française.


"Avec cette opération, le but est d'encourager la curiosité, que ce soit chez les programmateurs ou chez les gens de tous les jours. L'idée est de les pousser à écouter quelque chose de différent", rappelle Benjamin Cashera, fondateur de La Souterraine. "Je crois que derrière ce genre d'initiative, il y a un désir de montrer que les choses sont possibles différemment", confie, quant à lui, Julien Barbagallo.

Culture : la tournée La Souterraine en Nouvelle-Aquitaine
Un reportage de François Gibert, Francis Tabuteau, François Gallard et Christophe Pougeas avec les interviews de Jérôme Lecardeur, directeur du Théâtre Auditorium de Poitiers ; Benjamin Caschera, fondateur de "La Souterraine" et Julien Barbagallo, groupe Barbagallo (Toulouse).

Avec cette opération, le TAP souhaite réaffirmer sa présence régionale. "Les enjeux sont de nature régionale et nationale, affirme Jérôme Lecardeur, directeur du TAP. Le TAP peut devenir un pôle de référence très utile de ressources au Nord de notre région car même si la scène artistique et culturelle bordelaise est importante, elle n'est pas totalement efficace. Il faut absolument que les autres villes jouent leur rôle culturel."

Du Poitou au Pays basque, en passant par Tulle et La Rochelle, la tournée doit s'achever le 24 mars à Niort, durant le festival Nouvelle(s) scène(s).


 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Bordeaux fête le vin : un homme porté disparu dans la Garonne

Les + Lus