VIDÉO. Réserve du Pinail : une journée pour découvrir un site exceptionnel et comprendre comment le protéger

durée de la vidéo : 00h01mn54s
Chaque année, les responsables de la réserve organisent la Fête du Pinail, pour découvrir le site en famille, mais surtout de comprendre la nature afin de mieux la respecter. Intervenants : Margaux Brégeat, volontaire en service civique - Yann Sellier, responsable scientifique de la réserve naturelle. Un reportage de Sarah Marty, François Bombard et Alexia Rouy. ©France télévisions

Zone humide Ramsar d’importance mondiale, ce site est aujourd'hui menacé par le réchauffement climatique. Chaque année, les responsables de la réserve naturelle du Pinail, dans la Vienne, organisent une journée de découverte et de sensibilisation pour le grand public.

Dans la réserve naturelle classée du Pinail, 6 000 mares s'étendent à perte de vue. L'ancien site d'extraction de pierres meulières abrite aujourd'hui 2 500 espèces.

Le site idéal est ainsi idéal pour en apprendre un peu plus sur le fonctionnement de la nature. 

Pour la fête du Pinail, dix ateliers sont organisés, et chacun à sa spécialité : insectes, amphibiens, végétaux... Margaux Brégeat, volontaire en service civique, présente les libellules aux visiteurs : "On a beaucoup de libellules, on a 52 espèces, ce sont de très gros prédateurs," explique-t-elle. "Elles vont permettre de réguler notamment la présence des moustiques, et puis même des services qu'elles vont rendre au niveau de la nature, par exemple les pollinisateurs peuvent le faire."

De nombreuses familles ont choisi de passer leur dimanche dans ce vaste écrin de verdure. Pour les parents, l'idée est aussi de sensibiliser leurs enfants aux enjeux de la préservation des espaces naturels : "On est venus ici pour qu'ils découvrent un petit peu la nature, les animaux, et puis aussi lui apprendre le respect de l'environnement", raconte une maman. "On a déjà enlevé plusieurs choses de la maison notamment le Sopalin, les cotons, les choses comme ça et on essaye de les sensibiliser au plus près et pour ça il n'y a rien de mieux que le terrain", ajoute une autre.

Comprendre la nature pour mieux la respecter, c'est tout l'enjeu des responsables de la réserve. Le réchauffement climatique est en train de modifier l'écosystème. Ici, en deux ans, les populations de certaines espèces ont diminué de moitié.

C'est important de sensibiliser parce que c'est quelque chose sur laquelle nous on n'a pas de prise, tout seuls, on a besoin de tout le monde pour faire face à ce changement climatique.

Yann Sellier

Responsable scientifique de la réserve naturelle 

"On a mis en exergue sur l'écrevisse à pied blanc, sur le triton crêté, sur différentes plantes, qu'on a déjà des chutes, des pertes de biodiversité liées au changement climatique", alerte Yann Sellier,
responsable scientifique de la réserve naturelle. "Chaque action mise en place par chaque personne va avoir un petit effet, mais cumulé ça va être majeur, ça va nous permettre de sauver notre site, en tout cas nous aider à sauver la biodiversité."

Plus de 500 personnes ont été sensibilisées au cours de cette journée. Chaque année en France, ils sont 20 000 à profiter de cette lande, unique en France.