• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Yerres : la jeune fille tombée sur les rails a été poussée

C'est à cet endroit à la gare de Yerres, Essonne, que la jeune fille a été poussée. / © France3 Ile-de-France
C'est à cet endroit à la gare de Yerres, Essonne, que la jeune fille a été poussée. / © France3 Ile-de-France

La jeune fille percutée par un train à la gare de Yerres jeudi soir, a "bien été poussée" a indiqué vendredi le parquet d'Evry en charge de l'enquête.

Par Emmanuelle Hunzinger

"La victime a bien été poussée", a déclaré  le procureur d'Evry, Gilles Charbonnier. Mais l'enquête va devoir déterminer "l'intention" de l'adolescente de 15 ans interpellée après le drame et toujours en garde à vue vendredi matin.

Le motif de l'altercation serait, à priori, un différend d'ordre personnel entre les deux jeunes filles qui se connaissent et ne s'apprécient pas, a précisé le parquet. Selon cette même source, les deux jeunes filles ont vécu dans la même famille d'accueil, il y a quelques années et la victime tout comme l'auteur présumé des faits vivent aujourd'hui en foyer.

Conduite à l'hôpital dans un état très grave, la victime dont le pronostic vital est toujours engagé, a été opérée dans la nuit de jeudi à vendredi.

Rappel des faits
Jeudi vers 17h00, la jeune femme âgée probablement de 18 ans, et non 17 comme indiqué dans un premier temps, a été poussée sur les rails du RER D à la gare d'Yerres, après avoir été prise à partie alors qu'elle attendait seule son train pour rentrer chez elle.
Selon plusieurs sources proches de l'enquête, la victime a eu les jambes sectionnées. Consciente, elle a été soignée près de deux heures sur place avant d'être héliportée vers un hôpital francilien.

L'agresseur présumée, une mineure de 15 ans, a été placée en garde à vue au commissariat de Montgeron.

>> Voir le reportage de Bruno Lopez et Frédérique Bobin.
Yerres : la jeune fille tombée sur les rails a été poussée
Tombée sur les rails du RER D en gare de Yerres, la jeune fille est entre la vie et la mort. Elle a était poussée sur les rails suite à un différend.



A lire aussi

Sur le même sujet

Le festival d'Auvers-sur-Oise dans les crèches et les entreprises

Les + Lus