Karl Lagerfeld s'engage en faveur du mariage gay avec deux mariées pour clôturer le défilé Chanel

Publié le Mis à jour le
Écrit par Olivier Couvreur
© PATRICK KOVARIK / AFP

Quand la Haute-couture s'engage en faveur du mariage gay... Devant le monde de la mode, Karl Lagerfel présentait ce mardi matin la collection printemps/été de Chanel au Grand Palais, à Paris, avec pour clore le défilé deux mariées et un enfant pour la photo. Karl est pour, donc. Quid de Chanel ?

On parle d'une collection. Printemps/été 2014 en l'occurence. La maison ? Chanel. Le styliste ? Karl Lagerfeld. Et une polémique : la scène de clôture.
Traditionnellement, c'est la robe de mariée qui clôt le défilé. C'est effectivement ce qui s'est passé ce matin sur le podium du Grand Palais, mais avec deux mariées (et deux robes donc), et un enfant au milieu, allusion sans ambiguïté au mariage pour tous. 

L'image va sans aucun doute alimenter davantage -si besoin était- le débat pour ou contre le mariage pour tous et éclipser -peut-être- les milliers d'heures de travail passés sur les autres modèles de la collection Chanel.

"Deux mères", mieux que "deux pères" ?


Karl Lagerfeld s'est expliqué après le défilé : "Je ne comprends même pas cette discussion en France car depuis 1904 l'église et l'Etat sont séparés. Pourquoi les gens qui vivent ensemble ne peuvent pas avoir la même sécurité que les bourgeois mariés ?". Karl Lagerfeld s'est dit en revanche "moins enthousiaste" à l'égard des pères qui "commandent des enfants à une dame". Pour le couturier de Chanel, "les hommes devraient adopter des enfants qui n'ont pas de parents". "Deux mères ça me paraît mieux que deux pères. Un enfant sans mère, c'est un peu triste", a-t-il estimé.

Mardi matin, les deux mariées étaient accompagnées du filleul de Karl Lagerfeld, Hudson Kroening, âgé de 4 ans et demi.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.