Dupont-Aignan: "Comme Cahuzac, des milliers de personnalités ont des comptes dans des paradis fiscaux"

Invité de Samedi politique, le président de Debout la République prépare un rapport parlementaire sur les paradis fiscaux, avec le député communiste du Nord Alain Bocquet. Il revient sur l'affaire Cahuzac et tente de se distinguer des positions de J.-L.Mélenchon et M. Le Pen.

Nicolas Dupont-Aignan demande au gouvernement d'exiger des banques ou d'acheter à des salariés de banques les listes de détenteurs de compte dans les paradis fiscaux. Selon l'ex-candidat à la présidence de la république, des milliers de personnalités, politique, médiatique, des acteurs et des grands entrepreneurs possèdent des comptes off-shore et il ajoute : "une certaine élite se croit au dessus des lois ce qui est insupportable car ceux qui disent aux Français qu'il faut payer, souvent ne payent pas".
Le député-maire de Yerres dans l'Essonne, ne cite aucun nom mais affirme ne pas vouloir collaborer avec ce système et appelle à un grand ménage. Interrogé sur le fait de savoir si ce vocabulaire ne le rapproche pas de Marine Le Pen ou Jean-Luc Melenchon, Nicolas Dupont-Aignan répond que l'UMP et le PS ne survivent que parce que ceux qui les contestent sont des extrémistes. Lui se réclame, dit-il, du "gaullisme social" et il présentera "une liste indépendante en 2014 aux élections européennes".

>> Voir ou revoir Samedi politique du 6 avril 2013 avec Nicolas Dupont-Aignan, invité de Jean-Noël Mirande et Patrick Ferrante.

Le député-maire de Hyères dans l'Essonne et président de Debout la République était l'invité de Jean-Noël Mirande et Patrick Ferrante. Il revient sur l'affaire Cahuzac, sur son positionnement entre Mélenchon et Le Pen, et sur la question des Roms.



L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité