• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Coup de filet antiterroriste : 4 des 6 suspects arrêtés lundi ont été déférés

Quatre des six suspects arrêtés lundi en région parisienne dans le cadre du  démantèlement d'une cellule islamiste présumée ont été déférés
vendredi à l'issue de leur garde à vue, pour être présentés à un juge d'instruction. 

Par Pôle internet avec AFP

Il s'agit de trois Français, de 22, 31 et 34 ans, et d'un Béninois de 27 ans. Les deux autres suspects qui avaient été placés en garde à vue dans les locaux
de la sous-direction antiterroriste (SDAT) de la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), à Levallois-Perret, ont été remis en liberté.

Ce coup de filet avait été réalisé à Stains (Seine-Saint-Denis),Trappes (Yvelines) et Roissy-en-Brie (Seine-et-Marne).

Ces personnes étaient soupçonnées d'être impliquées dans le hold-up d'une agence de la Banque postale en Seine-et-Marne, en avril, et projetaient apparemment "de commettre" ou "ont commis d'autres vols à main armée", afin de "s'autofinancer".

D'après les enquêteurs : "Ils avaient l'intention de commettre des actes terroristes visant des personnes en France", précisant que leur profil était celui de
"délinquants de droit commun convertis à l'islam radical" durant leurs séjours derrière les barreaux.

Par ailleurs, dans une autre enquête antiterroriste, un des trois islamistes présumés arrêtés mardi dans le Centre a également été déféré. Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, avait indiqué mardi que ces trois suspects étaient "connus et suivis pour leur appartenance au jihadisme".

A lire aussi

Sur le même sujet

L'air autour de la cathédrale Notre-Dame de Paris est-il plombé?

Les + Lus