• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Valls “favorable” à une baisse à 70 km/h de la vitesse sur le périphérique parisien

© KENZO TRIBOUILLARD / AFP
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, s'est dit jeudi "favorable" à une baisse de 80 à 70 km/h de la vitesse maximale sur le périphérique, ouvrant la voie à une mise en oeuvre rapide de cette mesure souhaitée par la mairie de Paris.

Par Isabelle Audin


La préfecture de police a annoncé la semaine dernière un doublement (de huit à seize) du nombre des radars sur le périphérique où près d'un accident sur deux est directement causé par "une vitesse excessive ou inadaptée" selon la PP.

"Nous sommes favorables à cette réduction" de la vitesse, a déclaré Manuel Valls, interrogé lors d'une conférence de presse place Beauvau. 

En avril, à l'occasion du 40e anniversaire du périph', le maire, Bertrand Delanoë, avait réitéré son souhait de voir les automobilistes franciliens forcés de "réduire la vitesse de circulation".

Une telle baisse aurait "un impact positif en termes de sécurité routière, de lutte contre la pollution et contre les nuisances sonores", explique Julien Bargeton, adjoint PS au maire de Paris chargé des transports.

Le périphérique, souvent congestionné, est une autoroute urbaine de 35 km qui voit défiler jusqu'à 1,1 million de véhicules par jour, avec une moyenne de 240.000 véhicules passant par jour à un point donné.

DMCloud:86591
IWT MANUEL VALLS

 

En roulant à 70 km/h plutôt qu'à 80 km/h, la mesure proposée par la mairie de Paris pour le périphérique, un véhicule léger émet environ 5 à 10% de moins de particules et d'oxyde d'azote (NOx), a indiqué jeudi  l'Agence de l'environnement et de la maitrise de l'énergie (Ademe).

A lire aussi

Sur le même sujet

Procès tentative attentat près de Notre-Dame de Paris

Les + Lus