Cet article date de plus de 8 ans

Christophe Riblon, des clubs franciliens au sommet de l'Alpe d'Huez

Le Français Christophe Riblon (AG2R La Mondiale) a remporté la 18e étape du Tour de France, jeudi, à l'Alpe d'Huez, et a signé le premier succès français depuis le départ du Tour. Aujourd'hui licencié au CC Nogent-sur-Oise, ses années de fomation il les a passé en Ile-de-France.
© EPA/MAXPPP
Avant de décrocher l'Alpe d'Huez, Christophe Riblon (AG2R), s'est entraîné et a gravi les échelons dans plusieurs clubs d'Ile-de-France.

Un parcours francilien semé de victoires
Membre de l'Entente cycliste Aulnay-sous-Bois en catégorie junior en 1998, Christophe Riblon est vice-champion de France de l'américaine dans sa catégorie. 
En 1999, il court au Club olympique multisports d'Argenteuil. Il remporte le championnat d'Île-de-France sur route et est vice-champion de France du contre-la-montre et de la course aux points. Il participe aux championnats du monde juniors.
En 2000, il rejoint l'Athletic Club de Boulogne-Billancourt et évolue en catégorie espoirs. Il devient champion d'Île-de-France du contre-la-montre de cette catégorie.
De 2001 à 2004, Christophe Riblon est membre du cyclo-club de Nogent-sur-Oise. Il remporte la médaille d'argent de la poursuite par équipes aux championnats d'Europe en 2002. Aux championnats de France sur route espoirs, il se classe troisième du contre-la-montre et sixième de la course en ligne.
En 2003, il est vice-champion de France de la course aux points espoirs et remporte le Tour du Haut-Anjou et la Ronde de l'Oise.
En 2004 L'année suivante, il remporte à nouveau cette épreuve, ainsi que le championnat de France élite 22,3.
En septembre 2004, il est stagiaire dans l'équipe professionnelle AG2R Prévoyance, au sein de laquelle il devient professionnel en 2005.


>> Jean-Philippe Lemaire, Daniel Petitcuenot et Régis Saint-Estève ont recceuilli les impressions des membres l'ACBB après la victoire de Christophe Riblon






Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france sport cyclisme