Cet article date de plus de 7 ans

Christophe Najdovski (EELV) reproche à Hidalgo de "fuir le débat" #mun75000

Christophe Najdovski, chef de file d'EELV pour les élections municipales à Paris, s'est dit, jeudi 6 mars, "scandalisé" qu'il n'y ait pas de nouveau débat entre tous les candidats, reprochant à sa concurrente socialiste Anne Hidalgo de "fuir le débat".
© Miguel Medina/AFP Photos
Un premier débat radio-télévisé a eu lieu le 29 janvier entre Anne Hidalgo, Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP), Wallerand de Saint-Just (FN), Danielle Simonnet (PG) et Christophe Najdovski. Mme Hidalgo a refusé de participer à un nouveau débat sur France 3 Paris Ile-de-France le 20 mars.

« Je suis stupéfait, même scandalisé, qu'on n'ait pas de débat politique pluraliste à Paris et que certaines candidates fuient ce débat », a dénoncé M. Najdovski devant la presse, « on est dans la négation de la confrontation démocratique des idées, on est dans un appauvrissement du débat politique ».

« La bataille pour Paris ne saurait pas se résumer à un duel entre Mmes Hidalgo et Kosciusko-Morizet, a affirmé le candidat écolo, dénonçant entre elles une surenchère verbale et une véritable course à l'échalote de projets plus fous les uns que les autres, totalement irréalistes et irréalisables.

Christophe Najdovski sera ce soir, jeudi 6 mars, notre invité, pour un "hangout", un débat interactif avec les internautes, ici même, sur le site de France3 Paris-Ile-de-France.

M. Najdovski a appelé à ne pas "donner les pleins pouvoirs au Parti socialiste, car quand il les a, Paris s'endort et c'est le risque de l'immobilisme qui guette", tout en précisant qu'EELV chercherait malgré tout les conditions d'une alliance avec les forces progressistes au second tour.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique europe écologie les verts débats interactifs