• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Vers la Libération de Paris : 19 août 1944

© Ina
© Ina

Les premiers combats éclatent autour de la préfecture de police à Paris et en banlieue. Les miliciens qui occupaient les lycées St Louis, Louis le Grand et l’ancien siège du PC déguerpissent. Libération de Mantes par les américains. Dans la nuit du 19 au 20, la « trêve » est négociée.

Par France 3 Paris

19 août 1944 - Le début des combats. Passant dans la matinée à proximité de la préfecture de police par hasard, le colonel Rol entend la foule des policiers chanter la Marseillaise. Il entre, se présente comme chef régional des FFI et harangue les policiers rassemblés dans la cour. Il leur demande de se mettre en civil pour éviter les échanges de tir avec les FFI. Après cette prise de parole, les policiers s’engagent dans les combats alors qu’ils s’apprêtaient à faire la grève chez eux sans se battre. Les policiers, qui avaient été des serviteurs zélés du régime de Pétain, vont sauver leur honneur.


>> VIDÉO - 19 août 1944 (équipe : D. Morel, O. Badin, N. Goumiri, G. Fontenit, V. Jonnet) :

A découvrir notamment, dans cette vidéo, notre interview de Catherine Tambrun commissaire d’exposition Musée Carnavalet.

>> Retrouvez tous les épisodes de notre série sur la Libération de Paris en cliquant ici

A lire aussi

Sur le même sujet

piquet de grève Alfortville

Les + Lus