Cet article date de plus de 7 ans

Air France: six avions sur dix au sol mardi, idem mercredi

La grève très suivie des pilotes d'Air France semble partie pour durer, après la fin de non-recevoir du principal syndicat à une première proposition de la direction. 
Après avoir assuré moins de 50% des vols lundi, le groupe prévoit de faire décoller mercredi 40% de ses avions, comme mardi. Les pilotes appelés en renfort les premiers jours devant se reposer, les syndicats prédisent, eux, davantage d'annulations. La direction poursuivra mercredi matin les discussions avec les deux syndicats représentatifs, lors d'une nouvelle séance plénière.

La grève lancée par trois syndicats de pilotes a été aussi massivement suivie mardi que la veille, par 60% des pilotes selon la direction, 75% selon le SNPL AF Alpa, dont le préavis court jusqu'au 22 septembre. Le Spaf (deuxième syndicat) et Alter (non représentatif) ont allongé de deux jours leur préavis et appellent désormais à la grève jusqu'au 20.

Le trafic  sur les aéroports parisiens
A Roissy, près de 400 vols ont été annulés (60%), 140 à Orly (50%), de source aéroportuaire. Sur l'ensemble de la journée, "aucune annulation à chaud" n'a été signalée.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève air france aéroports de paris économie grève transports aériens