Cet article date de plus de 6 ans

"Nous Citoyens" va tirer au sort les membres de son parlement interne

Mardi 17 mars, Jean-Marie Cavada tiendra un meeting dans le Val-de-Marne. Le député européen est devenu le président du parti "Nous Cioyens" qui se veut un rassemblement de la société civile. Il devrait annoncer des pratiques originales dans l'organisation de ce mouvement.
100% des gagnants ont tenté leur chance.

"Nous Citoyens", parti qui se veut une émanation de la société civile, va tirer au sort parmi ses adhérents les futurs membres de son parlement interne.

C'est ce que devrait annoncer Jean-Marie Cavada, nouvelle figure médiatique du mouvement, lors d'un meeting dans le Val de Marne, ce mardi soir.

200 noms tirés au sort parmi les 12.000 adhérents,revendiqués par le parti, composeront le futur parlement interne de "Nous Citoyens". Il sera chargé d'établir le budget, d'élaborer le programme et de définir les stratégies politiques. Ce tirage au sort sera pondéré par l'importance géographique des structures militantes du mouvement.

Un retour aux origines de la démocratie grecque. Une façon d'afficher sa différence aussi avec les partis politiques traditionnels et leurs féroces luttes de pouvoir pour figurer dans l'organigramme des partis. La chance serait donc la meilleure façon de contrecarrer les ambitions individuelles.

"Nous Citoyens" reprend une idée qui est réapparue dans le débat public depuis quelques années sous l'impulsion de penseurs politiques.  Selon les partisans du tirage au sort, ce dernier permettrait une meilleure représentation de toute la population dans sa diversité.

La roue de la Fortune contre le concours de l'ENA. Pour résumer, de façon un tantinet caricaturale.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets