Cet article date de plus de 6 ans

Affiche polémique des Prêtres chanteurs : la RATP cède et va rétablir la mention "en faveur des chrétiens d'Orient"

La mention "chrétiens d'Orient" sera présente sur la nouvelle campagne d'affichage promise par la RATP. C'est ce que le président du groupe a fait savoir lundi en fin de journée. 
Les prêtres chanteurs en concert au théâtre antique de Vienne, en 2011.
Les prêtres chanteurs en concert au théâtre antique de Vienne, en 2011. © AUGROS PIERRE/PHOTOPQR/LE PROGRES (MAXPPP)
L'information a d'abord été relayée sur Twitter par Jean-Vincent Placé. Elle a ensuite été confirmée, toujours via les réseaux sociaux, par Monseigneur di Falco qui, comme l'élu, a eu le President de la RATP, Pierre Mongin, au téléphone.

"Le président de la RATP vient de m'annoncer que la mention "Pour les chrétiens d'Orient" serait apposée sur les affiches", a ainsi tweeté Monseigneur Di Falco, évèque de Gap, à l'origine du concert.

Les #PRÊTRES, le président de la #RATP vient de m'annoncer que la mention "POUR LES #CHRÉTIENS D'ORIENT"serait apposée sur les affiches.

— Jean-Michel di FALCO (@proteus2013) 6 Avril 2015


Depuis plusieurs jours, une polémique a enflé suite à la décision de la RATP, "au nom de la laïcité dans ses couloirs", de supprimer une campagne d'affichage pour le prochain concert des Prêtres où figurait la mention "pour les Chrétiens d'Orient". Cette décision avait indigné jusque dans la classe politique. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique ratp religion laïcité