VIDÉOS. 1er mai du Front National : Jean-Marie Le Pen vole quelques instants la vedette à sa fille, et puis s'en va...

Jean-Marie Le Pen est apparu sur la tribune installée place de l'Opéra, mais est parti juste avant le début du discours de sa fille Marine. / © KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Jean-Marie Le Pen est apparu sur la tribune installée place de l'Opéra, mais est parti juste avant le début du discours de sa fille Marine. / © KENZO TRIBOUILLARD / AFP

En plein brouille avec sa fille et à la veille d'un conseil de discipline suite à ses propos réitérés sur les chambres à gaz, Jean-Marie Le Pen a fait une brève apparition, ce vendredi 1er mai, lors du traditionnel rassemblement du 1er mai du parti qu'il a fondé. 

Par Olivier Couvreur

Chacun de leur côté, les Le Pen, père et fille, ont célébré le 1er mai. Accueilli par des "Jean-Marie ! Jean-Marie !", le fondateur et président d'honneur du Front National a déclaré que "chacun [était] à sa place", lors de son arrivée au traditionnel défilé de son parti. Cela ne l'a pas empêché d'apparaître sous les projecteurs...

Après que Marine eut déposé une gerbe devant la statue équestre de Jeanne d'Arc, et ce malgré une intervention de deux Femens aux seins nus pour l'en empêcher, ce fut au tour du père de rendre hommage à la Pucelle d'Orléans, sur fond de "Jean-Marie président" et "liberté d'expression".

Nous n'avons plus de temps à perdre dans des stupides querelles et des faux débats" Marine Le Pen, lors du défilé du 1er mai.


Et alors que sa fille allait entamer son discours place de l'Opéra, Jean-Marie Le Pen est monté sur scène pour saluer la foule. Un acte qui n'était pas prévu au programme. Le patriarche est parti quelques instants après, sous le regard médusé de sa fille, dont il n'a pas suivi le discours.

##fr3r_https_disabled##
Jean Marie Le Pen s'invite à la tribune du FN 1er mai 2015


Jean-Marie Le Pen s'exprimant au nom du Front National ? «Ça devient trop dangereux...»

Jean-Marie Le Pen est convoqué lundi en bureau exécutif extraordinaire pour décider d'éventuelles sanctions le concernant, après ses propos controversés. 

Wallerand de Saint-Just, trésorier National du Front National et tête de liste en IDF aux prochaines Régionales, s'est exprimé sur une éventuelle sanction du Président d'honneur du parti d'extrême droite. "Il faut trouver un moyen de faire en sorte que l'expression publique de Jean-Marie Le Pen n'engage plus le Front National" a-t-il ainsi déclaré face à notre caméra. "Ça devient trop dangereux au niveau où nous sommes et dans le cadre des consultations électorales qui arrivent", a-t-il poursuivi.
Défilé Front National du 1er mai : itv de Wallerand de Saint-Just

Peu avant la manifestation, le vice-président du FN Florian Philippot avait lui aussi souhaité que la parole de Jean-Marie Le Pen "ne puisse plus engager le Front National". Mais la question divise. Alexandre Simonnot, secrétaire départemental du FN en Val-d'Oise, compte par exemple sur le soutien de Jean-Marie Le Pen, y compris durant la prochaine campagne électorale pour les Régionales dans le Val d'Oise.
Défilé Front National du 1er mai : itv d'Alexandre Simonnot
Pour la secrétaire départementale du Front National de l'Essonne, Audrey Guibert, la brouille familiale que subissent les Le Pen n'est de toute façon pas un frein dans la dynamique que connaît le parti auquel elle appartient. "Vous avez vu le monde ! (...) Ils sont tous unis derrière Marine Le Pen pour faire avancer nos idées", a-t-elle notamment déclaré à notre journaliste présent sur place Daïc Audouit.
Défilé Front National du 1er mai : itv d'Audrey Guibert

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus