Cet article date de plus de 6 ans

"Alerte disparition" : les internautes se mobilisent pour retrouver un chien

En quelques jours, l'appel à témoignages lancé par une association de défense des animaux pour retrouver un chien a été relayé par des centaines d'internautes. 
Depuis que Harcos s'est échappé, la mobilisation pour le retrouver ne faiblit pas. "800 personnes recherchent activement" ce croisé griffon nivernais, disparu le 4 octobre, près de la gare de la Garenne-Colombes, dans les Hauts-de-Seine, assure Florence Varga, l'une des responsables de SOS Chiens France.

Harcos avait été recueilli par l'association il y a neuf mois chez un particulier, en Hongrie. C'est en effet la mission que s'est fixé SOS Chiens France : sauver des chiens maltraités, en Europe de l'Est et en Espagne. Placé dans une famille d'accueil provisoire à Colombes, dans les Hauts-de-Seine, c'est alors qu'il s'est échappé.

Battu par son ancien maître, en Hongrie, "il a un vécu compliqué", confirme Florence Varga. Ce qui expliquerait son caractère peureux et effrayé... Pas facile dans ce cas de le retrouver.

Une "alerte disparition" largement partagée

Dès la disparition du chien, l'association a voulu frapper les esprits, en parodiant le graphisme des "alertes enlèvements", utilisées lors de disparitions d'enfants. Une autre version de post diffusé sur Facebook parle d'"avis de recherche national", façon grand banditisme.

Mais sur le Net, les témoignages restent des plus contradictoires. Aperçu au Vésinet, à Croissy, mais aussi à Colombes, cela fait plus de 15 jours que l'association le recherche. Sur Facebook, "c'est un peu l'effet de foule", reconnaît Florence Varga. "Tout le monde a été touché par cette histoire !"

Si la plupart des signalements ne donnent rien, "il s'agit de la seule solution pour le retrouver", constate-t-elle. Au gré des recherches pour retrouver ce mâle de 15 kilos, pucé, l'association a tout-de-même mis la main sur cinq autres chiens perdus.

► L'association a créé une page Facebook pour rassembler tous les témoignages.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réseaux sociaux société insolite sorties et loisirs