• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Les chauffeurs de VTC manifestent à nouveau ce mardi

© F3 M.Prevost
© F3 M.Prevost

Les chauffeurs de VTC veulent continuer à faire pression sur Uber. Une trentaine de véhicules sont rassemblés ce mardi matin devant le siège parisien de la plateforme américaine dans le 19e arrondissement.

Par France 3 Ile de France

Ce mardi matin une trentaine de chauffeurs de  VTC se sont rassemblés devant le siège parisien de la plateforme américaine. "L'idée n'est pas de bloquer la circulation, mais de montrer à Uber que nous sommes mobilisés plus que jamais" explique Jean-Luc Albert, président d’Actif-VTC. Il est ce matin devant le siège d'Uber dans le 19e arrondissement avec une trentaine de ses collègues. "Nous ne voulons pas bloquer la circulation" continue Jean-Luc Albert mais obtenir "d'Uber qu'il revienne sur le tarif minimum qui est passé de 8 euros à 6 euros". 

Les opposants réclament également un droit de regard sur les pratiques jugées "abusives" de déconnexion qui peut les priver d'accès à la plateforme, souvent à la suite de commentaires négatifs d'un client.

Le reportage devant le siège d'UBER dans le 19ème arrondissement de Morgane Prévost et de Mustapha Tafnil
Les chauffeurs de VTC manifestent à nouveau ce mardi

Le mouvement de protestation s'était arrêté fin décembre. Les organisations de chauffeurs (Unsa, Capa-VTC, Actif-VTC) avaient organisé mi-décembre des blocages et manifestations en région parisienne, notamment aux aéroports. Ils avaient annoncé le 23 décembre une « trêve des confiseurs » à Noël.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les urgences de l'hôpital Ballanger à Aulnay au bord de l'asphyxie

Les + Lus