Cet article date de plus de 4 ans

Clutch, Breakbot et Birdy Nam Nam... Une soirée qui bouge à Rock en Seine

Du groove et du métal... Rock en Seine 2016 a inauguré sa première soirée, vendredi au parc de Saint-Cloud. Avec, devant une foule de festivaliers, les Français Breakbot et Birdy Nam Nam, mais aussi les Américains de Clutch. Retour en images sur ces sensations fortes.
Sous la chaleur de Rock en Seine 2016.
Sous la chaleur de Rock en Seine 2016. © France 3 Paris IDF/D. Morel
Depuis vendredi, Rock en Seine met le feu au parc de Saint-Cloud, pour le dernier gros festival de l'été. Sous une chaleur écrasante, les sensations fortes étaient au rendez-vous de cette première soirée. Avec, au programme le Français Breakbot, et les Américains de Clutch, mais aussi Birdy Nam Nam et les Last Shadows Puppets. Autrement dit, du groove et du métal, devant une foule de festivaliers toujours aussi nombreuses.

Derrière Breakbot se cache Thibaut Berland, un DJ parisien au parti pris musical bien affirmé : celui de faire bouger les foules sur un son funky music. C'est à lui que l'on doit notamment le tube "Baby I'm Yours".
Pour Clutch, Rock en Seine fait un peu figure de récréation. Ce groupe de "vétérans" américains - ils ont la cinquantaine - est en effet plutôt habitué aux festivals de métal, dans la catégorie Hellfest...

Avec Birdy Nam Nam, le public a pu se déhancher sur les tubes de trois champions du scratch. Des Parisiens, là encore...

DIAPORAMA : ambiance à Rock en Seine
Du groove et du métal, sous la chaleur de Rock en Seine.
Du groove et du métal, sous la chaleur de Rock en Seine. © France 3 Paris IDF/D. Morel
Du groove et du métal, sous la chaleur de Rock en Seine.
Du groove et du métal, sous la chaleur de Rock en Seine. © France 3 Paris IDF/D. Morel
Sous la chaleur de Rock en Seine 2016.
Sous la chaleur de Rock en Seine 2016. © France 3 Paris IDF/D. Morel
Du groove et du métal, sous la chaleur de Rock en Seine.
Du groove et du métal, sous la chaleur de Rock en Seine. © France 3 Paris IDF/D. Morel
Pour sa 14ème édition, Rock en Seine attend 120.000 festivaliers juqu'à dimanche. Un public qui n'a pas déserté ce grand rendez-vous musical en Île-de-France, marqué par d'importantes mesures de sécurité supplémentaires, comparées aux éditions précédentes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rock en seine culture musique