Un concours photo pour redécouvrir les forêts françaises, dont les 50 forêts domaniales d’Île-de-France

À l'occasion des vacances d'été, l'Office national des forêts invite les photographes débutants, amateurs et confirmés, à redécouvrir le territoire français et ses forêts à l'occasion d'un concours photo. Avec ses quelque 287.000 hectares de forêts, l'Ile-de-France peut offrir de superbes clichés.
Forêt domaniale de Rambouillet (Yvelines).
Forêt domaniale de Rambouillet (Yvelines). © Quentin Dr, Wikimedia
Et si la période post-confinement était l’occasion de redécouvrir nos forêts ? C’est l’idée de l’office national des forêts (ONF) qui lance un nouveau concours photo pour la période estivale. Intitulé "Un été en forêt", le concours a pour but d’inciter les participants à se plonger au cœur des espaces naturels du territoire français pour en tirer les plus beaux portraits. Ouvert depuis le 17 juillet, le concours prendra fin le 4 septembre prochain.  

Les forêts franciliennes, particulièrement photogéniques

Après deux mois de confinement et un déconfinement assorti de nombreuses mesures restrictives, cette année les Français seront nombreux à passer leurs vacances à l’intérieur de leurs propres frontières.  L’occasion de se mettre, malgré tout, au vert en profitant, du nord au sud et d’est en ouest, des forêts françaises et de leurs bienfaits.

La région Ile-de-France représente à elle seule 287.000 hectares de forêt. Situées aux portes des villes, celles-ci s’étendent sur près d’un quart du territoire régional. Dans ses 50 forêts domaniales (Rambouillet, Saint-Germain, Versailles, Fontainebleau, Montmorency…), les badauds peuvent même y visiter 148 sites culturels dont certains sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Parmi eux, le château de Versailles, et le non moins illustre château de Fontainebleau.

Aux amoureux de la faune, la région a également beaucoup à offrir. Plus de la moitié des forêts franciliennes sont classées Natura 2000, un dispositif référant les sites naturels de l’Union européenne à biodiversité de grande valeur. Pics noirs, castors d’Europe, chevreuils, lapins, blaireaux, buses, éperviers… Le spectacle de la faune au cœur de la forêt, qu’elle soit francilienne ou non, est un exemple de photographie attendu dans le cadre du concours de l’ONF.
 

Trois lauréats seront récompensés

Ouvert à toute personne physique et majeure résidant en France, le concours nécessite une inscription via une fiche à compléter (voir ci-dessous). Ensuite, ce sont l’instinct, l’émotion et le talent qui prennent le relais. Une fois le paysage immortalisé, le cliché est à envoyer par mail avec la fiche d’inscription à l’adresse indiquée sur le site de l’ONF.

Fiche d'inscription au concours

À l’issue du concours, dix photos seront sélectionnées puis soumises au vote des internautes via les pages Facebook et Instagram de l’ONF afin d’établir un top 3. Les participants présents sur le podium se verront récompensés par des prix offerts par l’enseigne "Au Vieux Campeur" (une caméra Go Pro, un bon d’achat de 50 euros, et une gourde en acier inoxydable).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature photographie culture art