Coupe du monde : un Zidane chambreur... José Alégria, le chauffeur des Bleus de 1998, se souvient

José Alégria, le chauffeur de l'équipe de France durant la Coupe du Monde de 1998, se rappelle de ces jours qui ont été les plus beaux du football tricolore. Et d'une anecdote sur Zinédine Zidane...

"De bons souvenirs." Concentré sur son volant, José Alégria, le chauffeur de l'équipe de France durant la Coupe du Monde de 1998, se rappelle de ces jours qui ont été les plus beaux du football tricolore. Ces jours qui ont précédé la victoire des Bleus, et ce premier titre de champion du monde pour la France.

Ils étaient calmes. Chacun écoutait sa musique, de son côté, il n'y avait pas un bruit

"C'est la première fois que je vivais ça", poursuit-il. "Pour un joueur amateur comme moi, qui aime le foot... C'était génial !"
Le jour J, ce 12 juillet 1998, entre le camp de base des Bleus et le Stade de France, José Alégria se rappelle du monde qu'il y avait sur la route. ​​​​​Et de la sérénité qui régnait dans le bus. Pas de stress. "Ils étaient calmes. Chacun écoutait sa musique, de son côté, il n'y avait pas un bruit (...) Des joueurs concentrés", raconte-t-il.
 

Autographes

Pour ses copains, José Alégria demandait "souvent des autographes". "Même moi, aujourd'hui, je n'en ai pas un", avoue-t-il, car ce sont bien ses amis qui semblent en avoir profité. "Je donnais aux gens qui m'en demandaient." Et le chauffeur raconte comment Zinédine Zidane l'a chambré. "Un jour, avant le départ pour le stade, il me dit : 'Bah, José, tu vends mes autographes ou quoi ?'" Précision : le meneur de jeu n'a toutefois jamais refusé de lui signer d'autographe.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité