Un trafic de permis de conduire en Seine-Saint-Denis

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pierre De Baudouin
© PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP

Soupçonnés d'avoir monnayé plus de 200 permis, un fonctionnaire de la sous-préfecture du Raincy, en Seine-Saint-Denis, et deux intermédiaires ont été mis en examen en octobre. Un trafic de permis de conduire découvert en 2015.

Plus de 200 permis de conduire faussés, et monnayés. En octobre, un agent de la sous-préfecture du Raincy a été mis en examen pour corruption, et deux intermédiaires écroués dans un vaste trafic de permis.

En 2015, ce sont les autorités de cette sous-préfecture de la Seine-Saint-Denis qui ont découvert le trafic, lors d'un audit interne. Les codes d'un chef de service ont été utilisés à son insu, dans le but de fabriquer de faux permis.

Au cours de l'enquête, la police judiciaire de la Seine-Saint-Denis a effectué un long travail d'identification, avant la mis en examen de l'agent et des intermédiaires soupçonnés du trafic.

Des permis pour quelques centaines d'euros

Les permis de conduire conçus par les fonctionnaires étaient monnayés autour de quelques centaines d'euros.

Au printemps dernier, une escroquerie similaire était révélée dans les Hauts-de-Seine. Le trafic visait alors des personnalités fortunées (des hommes d'affaires et des footballeurs), et les permis étaient monnayés à des prix bien supérieurs, jusqu'à 10.000 euros.

Au Raincy, l'enquête est toujours en cours : des "complicités éventuelles" sont recherchées.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.