Un tram-train bientôt sur les rails en Essonne

Les essais de la ligne T12, un tram-train prévu pour décembre entre Massy-Palaiseau et Evry-Courcouronnes, dans l'Essonne ont été lancés mercredi. Cette nouvelle ligne, très attendue, devrait rouler en décembre prochain.

"Cette ligne change tout !", a souligné le maire LR d'Evry-Courcouronnes Stéphane Beaudet, également vice-président chargé des transports à la région Ile-de-France. "Autour de nous, l'immobilier a pris 13,5% depuis la pose des rails", a-t-il décrit lors d'une cérémonie au futur terminus, non loin de la gare RER d'Evry-Courcouronnes Centre.
"C'est une petite révolution dans l'Essonne !" car la nouvelle ligne va relier les deux principaux pôles du département, Evry-Courcouronnes et Massy-Palaiseau, a renchéri la présidente de la région et d'Ile-de-France Mobilités, Valérie Pécresse. "Enfin des transports de banlieue à banlieue !"
Le projet coûte 525 millions d'euros, auxquels s'ajoutent 150 millions pour le matériel roulant, 25 rames de la famille Dualis, cousines de celles qui circulent déjà sur les lignes T4, T11 et T13, achetées à Alstom.

Ce tram-train doit rouler successivement comme un tramway classique entre Evry-Courcouronnes et Epinay-sur-Orge puis sur une voie ferrée jusqu'à Massy-Palaiseau, où il remplacera une branche du RER C. Les essais de la ligne T12, un tram train prévu pour décembre ont été formellement lancés mercredi, en espérant que le constructeur Alstom aura livré toutes les rames à temps.  

Un calendrier serré

À cet égard, Sylvie Charles, la directrice de Transilien SNCF, la branche de SNCF Voyageurs chargée des trains de la banlieue parisienne, s'est un peu inquiétée de possibles retards car "il y a toujours quelques difficultés à faire venir des pièces de l'étranger lointain", sans donner de précisions.  
"On a le plus grand constructeur qui fait les plus beaux trains, mais si seulement ils pouvaient être à l'heure!", s'est exclamée Valérie Pécresse. "Il n'y a pas que la SNCF qui doit être à l'heure, il y a aussi Alstom ! " Le constructeur est "pleinement mobilisé (...) pour tenir le calendrier de mise en service prévu", selon un porte-parole.
La mise en service aura bien lieu à la date prévue le 10 décembre, mais avec un service dégradé s'il n'y a pas assez de rames disponibles, a précisé Mme Charles. Quant à la seconde phase du T12 un temps envisagée entre Massy-Palaiseau et Versailles, elle semble remise aux calendes grecques. Le bout du RER C qui y circule actuellement sera remplacé par une nouvelle ligne de train nommée V, selon Mme Pécresse.
La nouvelle ligne T12 doit être exploitée par Transkeo, une coentreprise alliant Keolis (filiale de transports publics de la SNCF) et SNCF Voyageurs. La ligne doit être mise en concurrence prochainement, un nouvel opérateur étant attendu fin 2024.

Avec AFP