Le parfum de Claude François recréé à l'occasion des 40 ans de sa mort

Les propriétaires de l'ancienne demeure de Claude François vont faire renaître le parfum Eau Noire sous forme de bougie. / © France 3 Paris Île-de-France
Les propriétaires de l'ancienne demeure de Claude François vont faire renaître le parfum Eau Noire sous forme de bougie. / © France 3 Paris Île-de-France

Claude François était aussi un homme d'affaire. Il avait créé un parfum "Eau noire" 2 ans avant sa mort en 1976. Pour le 40e anniversaire de sa mort, ce parfum vient de renaître sous forme d'une bougie et grâce aux propriétaires de l'ancienne demeure du chanteur à Dannemois dans l'Essonne.

Par MT avec Valentine Ponsy

Dans la résidence familiale flotte un parfum de nostalgie. Elle a été laissée comme si la star venait de quitter les lieux. Il y a aussi les costumes de scène, les objets personnels et dans les vitrines, un parfum : Eau Noire. En 1976, dans son moulin, Claude François imagine et commercialise une fragrance. Il ne restait que les flacons, produits à des milliers d'exemplaires.

"On a la composition exacte du parfum Eau Noire de Claude François et qui va être le jus pour la bougie que l'on ressort cette année", explique Julien Lescure, propriétaire du Moulin de Dannemois.

Une réédition à la demande de nombreux fans. Le chanteur s'est inspiré des parfums qu'ils portaient. Du marketing comme on en faisait encore très peu à l'époque.

"Il avait mis en scène sa carrière, il avait une idée précise de comment il s'habillait, de l'homme paillette, de l'homme normal. Il ne lui manquait finalement qu'une signature olfactive", poursuit Julien Lescure.

Le parfum de Claude François recréé à l'occasion des 40 ans de sa mort
Intervenants : Julien Lescure, propriétaire du Moulin de Dannemois; Mathilde Bijaoui, parfumeur – MANE; Sébastien Fauvin, fan de Cloclo - France 3 Paris Île-de-France - Valentine Ponsy, Emmanuel Tixier, Jean-Michel Levasseur, Cécilia Ngoc

Travail d'archéologie olfactive


Sur les hauteurs de Grasse, dans les laboratoires d'un grand parfumeur, c'est un travail d'archéologie olfactive. Musc, patchouli, rose, il fallait retrouver les 26 essences du parfum et le souvenir d'une époque. «C'est un parfum qui est déjà très puissant, et je pense que cela va bien avec le caractère de Cloclo, il ne lui fallait pas une petite chose toute fluette, il y a vraiment quelque chose avec la personnalité. C'est une forme olfactive que l'on appelle une fougère, c'est très typique des années 1970. C'est vraiment un parfum ancré dans son temps et quand on le ressent aujourd'hui a des réminiscences d'"Alexandrie, Alexandra"», indique Mathilde Bijaoui, parfumeur – MANE.

Parmi les centaines de disques et de souvenirs collectés, Sébastien Fauvin, un fan du chanteur, a consacré un rayon à ces petites bouteilles. Pour lui, ce parfum colle à la peau et à l'image de son idole. Plusieurs exemplaires de la bougie viendront bientôt étoffer sa collection : "Cela rappelle exactement le parfum des bouteilles Eau Noire. La boîte, le design, tout a été respecté de fond en comble".

Mais la formule marketing, elle, a changé. Éditée à 500 exemplaires, cette bougie devrait devenir un objet collector pour entretenir la flamme des plus fervents admirateurs de Claude François.

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus