• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le policier très grièvement brûlé à Viry-Châtillon est sorti de l'hôpital

© Thomas Samson/AFP Photos
© Thomas Samson/AFP Photos

Le policier le plus grièvement brûlé lors de l'attaque aux cocktails Molotov début octobre à Viry-Châtillon (Essonne), est sorti jeudi de l'hôpital Saint-Louis à Paris.

Par CM/AFP

L'agent, âgé de 28 ans, a subi plusieurs greffes de peau et passé une dizaine de jours sous coma artificiel. Il a intégré un centre de réadaptation en Seine-et-Marne.
Ce jeune adjoint de sécurité va également être titularisé gardien de la paix à son retour au travail.

Une femme gardien de la paix, présente le jour de l'agression, 8 octobre 2016, dans le même véhicule que l'adjoint de sécurité, avait également été grièvement brûlée et soignée plusieurs jours à Saint-Louis.  Les deux policiers qui occupaient la seconde voiture avaient été moins gravement touchés.

Ce jour-là, à Viry-Châtillon, dans l'Essonne, une quinzaine d'agresseurs, dont aucun n'a jusqu'à présent été interpellé, avaient incendié les deux voitures dans lesquelles les quatre agents stationnaient.

A lire aussi

Sur le même sujet

Levallois-Perret : le marché délocalisé

Les + Lus