Un jeune mis en examen pour tentative d'homicide volontaire après une rixe violente en Essonne

Alors qu’un adolescent a été grièvement blessé mardi à Brunoy au cours d’un affrontement, un autre jeune a été mis en examen jeudi pour tentative d'homicide volontaire, annonce le parquet ce vendredi. Il a été placé sous contrôle judiciaire.

Après la rixe survenue mardi à Brunoy (Essonne), un jeune âgé de 17 ans a été mis en examen pour tentative d'homicide volontaire et placé sous contrôle judiciaire, annonce ce vendredi le parquet d'Evry. D’après une source proche du dossier, l’affrontement a éclaté entre plusieurs dizaines de jeunes issus des quartiers des Tournelles de Yerres et des Mardelles de Brunoy, deux villes voisines.

Au cours de la rixe, un jeune de Yerres a un coup de couteau au ventre et a été touché au foie. L’adolescent a été transporté en urgence absolue vers un hôpital parisien. Son pronostic vital était toujours engagé jeudi soir. 

Sur les lieux des faits, des marteaux brise-glace ont été retrouvés. Quatre mineurs âgés de 16 et 17 ans ont été arrêtés suite à l’affrontement. Il s’agit de deux habitants de Yerres et deux de Brunoy. L'un de ces derniers a reconnu avoir porté le coup de couteau, mais a nié l'avoir fait volontairement.

Trois autres suspects mis en examen pour violences volontaires

A l'issue de sa garde à vue jeudi, l’adolescent a été mis en examen et placé sous le statut de témoin assisté dans le volet violences volontaires de l'affaire. Le parquet, qui avait demandé son placement en détention provisoire, a fait appel de son contrôle judiciaire.

Pour ce qui est des trois autres suspects, ils ont été mis en examen pour violences volontaires, et placés sous contrôle judiciaire.

Un quart des rixes comptabilisées en France en 2020 sont survenues en Essonne. En 2021, les autorités ont recensé 129 affrontements. Cette année-là, trois jeunes, dont deux de 14 ans, ont été tués.

Avec AFP.