Une marche contre le harcèlement scolaire ce samedi à Corbeil-Essonnes

Trois ans après la mort de Thybault, 12 ans, une association de représentants de parents d'élèves organise une marche ce samedi après-midi pour dénoncer le harcèlement à l'école et rendre hommage aux victimes.

Thybault aurait eu 15 ans en 2021. Mais c’est à 12 ans que sa vie s’est arrêtée. Elève au collège de Soisy-sur-Seine (Essonne), le jeune garçon a été victime de harcèlement scolaire. Dans la nuit du 20 au 21 novembre 2018, il a décidé de mettre fin à ses jours au domicile familial à Saintry-sur-Seine. Trois ans après le drame, une marche est organisée à Corbeil-Essonnes ce samedi par le "Collectif Parents Sénart" — association de représentants de parents d’élèves au sein du lycée Robert Doisneau de Corbeil-Essonnes — pour dénoncer le harcèlement scolaire et rendre hommage aux élèves qui en ont été victimes. "Trop d’enfants ont mis fin à leurs jours, trop de familles ont été détruites, brisées. Personne ne devrait subir cette souffrance. C’est inadmissible", peut-on lire sur le site de la Ville de Corbeil-Essonnes.

La marche partira à 13h45 du lycée Doisneau et se terminera à 16h devant l'hôtel de la ville de la Mairie. Le cortège passera par le boulevard Jean-Jaurès et la rue Féray et se terminera sur le parvis de l’hôtel de ville avec les discours d’élus et des témoignages de familles de victimes.

Le 20 novembre est également la Journée mondiale de l’enfance (ou Journée internationale des droits de l’enfants selon la terminologie de l’ONU). Elle survient deux jours après la Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire (18 novembre). A cette occasion, le ministère de l'Education nationale a rappelé sur son site internet que "ces agressions répétées [le harcèlement, ndlr] impactent sensiblement l’enfance et l’adolescence de près de 700 000 élèves environ, toutes catégories sociales confondues" selon une enquête réalisée en 2015. Elle a également mis en ligne un clip de sensibilisation ciblant le harcèlement, notamment sur les réseaux sociaux.

Le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse rappelle également la mise à la disposition des élèves, des familles et des professionnels un numéro pour signaler les situations de harcèlement entre élèves : c'est le 3020. Il est joignable du lundi au vendredi, sauf jours fériés, de 9h à 20h du lundi au vendredi et de 9h à 18h le samedi.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société harcèlement scolaire éducation