VIDEO. Les armes en plastique s’échangent contre des livres

Et si les pistolets et les mitraillettes en plastique étaient bannis de la hotte du Père Noël ? Des ressourceries, dans l’Essonne, échange les armes factices aux enfants contre des livres.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Remiser les armes au placard, c’est le pari de ces ressourceries, basée à Ris-Orangis, à Corbeil-Essonnes et à Montgeron, dans l’Essonne. Des enfants ont accepté de jouer le jeu de l’association "La Fabrique à Neuf", et sont venus les bras chargés de pistolets en plastique, pour repartir avec des livres ou d’autres jouets. L'opération est en cours jusqu'au 31 décembre 2015.

Un reportage de Valentine Ponsy et Farid Benbekaï

Une association propose aux enfants d'échanger leurs pistolets en plastique contre d'autres jouets.

Eduquer les enfants à la non-violence


Pour les parents, c’est le moyen d’aborder des thèmes délicats avec les plus jeunes et pour Pierre Garnier, directeur de l’association, de leur "proposer une autre forme d’amusement".

Depuis les attentats, des magasins de jouets ont décidé de ne plus vendre d’armes factices, ou de ne proposer que certaines références, cohérentes avec les déguisements vendus sur place.

Pour certains parents, cette question n’est pas anodine, mais il n’est pas question d’empêcher les enfants de jouer aux gendarmes et aux voleurs. Moins d’armes factices dans les rayons, un premier pas pour éduquer les enfants à la non-violence.