• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Féminicides : vers un “Grenelle” des violences conjugales

© Ludovic MARIN / AFP
© Ludovic MARIN / AFP

A la suite de la manifestation place de la République contre les violences faites aux femmes, Marlène Schiappa, Secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes annonce la tenue d'un "Grenelle des violences conjugales".

Par EH/AFP

"Nous lançons autour du Grenelle une mobilisation nationale avec une grande consultation citoyenne et une campagne pour interpeller toute la société", a t'elle annoncé dans un entretien au Journal du dimanche.

Le président Emmanuel Macron a lui-même reconnu samedi soir que la République n'avait pas su protéger les victimes de meurtres commis par des conjoints ou anciens compagnons. 
   
Le "Grenelle contre les violences conjugales",  introduit par Edouard Philippe réunira les ministres concernés, acteurs de terrain, services publics, associations, familles de victimes. Il s'ouvrira le 3 septembre, le 3/9/19, en écho au numéro 3919, la ligne téléphonique consacrée aux femmes victimes de violences.
 


Hier, samedi 6 juillet, environ 2.000 personnes selon les organisateurs, 1.200 d'après la police, se sont rassemblées place de la République pour exiger des mesures immédiates contre les féminicides, à l'appel d'un collectif de familles et proches de victimes qui avait réclamé dans une tribune un "Grenelle des violences faites aux femmes".
 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

piquet de grève Alfortville

Les + Lus