Finale de la Coupe de France de football : 3 000 policiers et gendarmes mobilisés samedi

3 000 policiers et gendarmes seront mobilisés samedi pour la finale de la Coupe de France de football entre Nantes et Toulouse, selon le ministre de l'Intérieur. Le match est classé à risque par la Division nationale de lutte contre le hooliganisme.

La finale de la Coupe de France qui opposera Nantes à Toulouse aura lieu samedi au Stade de France et la rencontre inquiète les autorités. Le match est classé d'un niveau de 4 sur 5 par la Division nationale de lutte contre le hooliganisme, a appris franceinfo auprès de l'entourage de Gérald Darmanin. Les autorités redoutent également des débordements dans Paris avec un possible renfort de supporters parisiens auprès des Toulousains contre les Nantais.

Forces de l'ordre et stadiers en nombre

Selon l'entourage du ministre de l'Intérieur, 3 000 policiers et gendarmes seront mobilisés samedi. C'est 1 000 membres des forces de l'ordre de plus que lors de la dernière finale de la Ligue des Champions, entre le Real Madrid et Liverpool, organisé au Stade de France et au cours de laquelle des incidents avaient éclaté. Il y aura également 1 409 stadiers.

La décision a été prise lors d'une réunion au ministère de l'Intérieur qui a rassemblé le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, le préfet de police de Paris, le directeur général de la gendarmerie nationale, le directeur général de la police nationale et quatre conseillers ministériels. Lors de cette réunion, les participants ont estimé à 20 000 le nombre de supporters de chaque équipe, dont 250 à 300 ultras de chaque équipe attendus samedi.

Cartons rouges et sifflets

De son côté, l'intersyndicale départementale de Seine-Saint-Denis a prévu de distribuer des cartons rouges et des sifflets en amont de la finale de la Coupe de France de football samedi au Stade de France pour protester contre la réforme des retraites.

Avec AFP

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité