Grève du 16 décembre : nouvelle journée difficile pour les Franciliens et les Parisiens

Plus de 400 km de bouchons en Ile-de-France ce lundi 16 décembre / © IP3 PRESS/MAXPPP
Plus de 400 km de bouchons en Ile-de-France ce lundi 16 décembre / © IP3 PRESS/MAXPPP

En ce 12 ième jour de grève contre la réforme des retraites, les transports en commun sont très largement perturbés. Les accès routiers à Paris déjà saturés avec 550 km de bouchons. Malgré une journée noire en perspective, 54% des Français soutiennent la grève selon un sondage IFOP/JDD

Par EH

►En Ile-de-France, peu après 7 heures, on comptait plus de 400 km de bouchons cumulés contre de 200 km d'embouteillages en temps normal.
Voici l'état du trafic en direct  en Ile-de-France sur le site Sytadin.
A 8 heures, on recense plus de 550 km de bouchons.
 


Côté RATP et SNCF : le trafic s'annonce toujours "très perturbé" dans les transports en commun, selon les prévisions de la SNCF et de la RATP, avec un tiers des TGV prévus, un quart des Transilien et quatre TER sur dix en circulation. A Paris, 8 lignes de métro resteront fermées et il faudra compter sur un RER A sur 2 et un RER B sur 3, uniquement aux heures de pointe. Des dépôts de bus comme celui de Pavillon-sous-Bois ont été bloqués.
 
Selon la préfecture de police de Paris,  tous les bocages ont été levés aux alentours de 7 heures de matin.
 


Les routiers ont également bloqué tôt ce matin des plateformes de distribution notamment à Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine et à Combes-la-Ville en Seine-et-Marne. Quatre syndicats du transport routier et de la logistique appellent les salariés à la grève pour de meilleurs salaires et conditions de travail. Les blocages ont été levés vers 7 heures ce matin. Ils devraient être reçus par les organisation patronales, la FNTR, la fédération nationale des transports routiers et TLF, transport et logistique de France à Paris en fin de matinée. 
Leurs revendications portent sur leurs conditions de travail et leur rémunération.



A la veille d'une grande journée d'action du mardi 17 décembre54% des Français soutiennent la grève, contre 46% le 1er décembre avant le début du mouvement et 53% après la mobilisation du 5 décembre, et 30% lui sont hostiles, soit la même proportion que la semaine passée selon un sondage Ifop pour le JDD,

Sur le même sujet

Les + Lus