Hauts-de-Seine - Les hommages se multiplient à Patrick Devedjian, mort du coronavirus

Le président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjian, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche des suites du coronavirus. Il était âgé de 75 ans.

Une séance du conseil départemental des Hauts-de-Seine présidée par Patrick Devedjian en juin 2019.
Une séance du conseil départemental des Hauts-de-Seine présidée par Patrick Devedjian en juin 2019. © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
La mort, dans la nuit, à 75 ans, des suites du coronavirus, du président du département des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian suscitait dimanche matin de nombreuses réactions dans le monde politique, où l'on saluait la personnalité de cet ancien ministre, très proche de Nicolas Sarkozy.

Ce dernier a salué "un homme passionné, entier, sincère, engagé". Et d'ajouter "Il incarnait la politique comme je l’aime, avec des sentiments, des convictions, du panache. Je suis fier de l’avoir eu à mes côtés. Je veux dire à ses proches ma vive émotion et ma tristesse infinie". La présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse (Libres) et elle aussi ancienne ministre sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, a salué "une personnalité exceptionnelle par sa personnalité, ses convictions et son immense culture. Il a marqué de son empreinte à la fois son département des Hauts-de-Seine et le pays" et a émis une pensée à "Sophie, sa femme & à ses fils". De nombreuses autres figures des Républicains ont rendu un hommage à Patrick Devedjian. Rachida Dati, candidate à la mairie de Paris et ancienne ministre a exprimé sa "très grande tristesse", un "esprit brillant, élu dévoué à son territoire, empathique et doté d'un grand sens de l'État". Xavier Bertrand, lui aussi ancien ministre sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, a retenu son ancrage local : "A sa ville d’Antony et à son département des Hauts-de-Seine, il aura toujours voulu donner un temps d’avance", comme le président du Sénat, Gérard Larcher (LR) : "Homme courageux et totalement dévoué à sa ville d'Antony et aux Hauts-de-Seine".  

Des hommages de personnalités hors de son parti

Plusieurs personnalités politiques opposées son parti se sont aussi exprimées. C'est le cas de la maire de Paris Anne Hidalgo (PS) qui a adressé ses "condoléances à son épouse et à sa famille. Je pense à nos amis Arméniens qui perdent aujourd'hui un de leurs frères". Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand (LREM) a lui évoqué sa "grande émotion à l'annonce du décès de Patrick Devedjian, ancien ministre, président des Hauts-de-Seine, républicain engagé, esprit libre".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique les républicains décès hommage société coronavirus/covid-19 santé