• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

En marche vers l'UDI... La députée des Hauts-de-Seine Frédérique Dumas quitte LREM à cause de “déceptions profondes”

La députée des Hauts-de-Seine Frédérique Dumas. / © IP3 PRESS/MAXPPP
La députée des Hauts-de-Seine Frédérique Dumas. / © IP3 PRESS/MAXPPP

La députée LREM des Hauts-de-Seine Frédérique Dumas a décidé de quitter le parti présidentiel. Elle va rejoindre l'UDI de Jean-Christophe Lagarde, ainsi que La Manufacture, le club de Xavier Bertrand.

Par France 3 Paris IDF/ET

"L'expression de déceptions profondes." C'est en ces termes que la députée des Hauts-de-Seine Frédérique Dumas a indiqué son départ de La République en marche pour rejoindre l'UDI. Elle intègre également le groupe parlementaire UDI/Agir à l'Assemblée nationale.
Élue députée en 2017, lors de la vague En marche !, suite à l'élection d'Emmanuel Macron à l'Elysée, Frédérique Dumas avait choisi l'étiquette du parti présidentiel. Elle avait été élue avec 61,36 % des voix, au second tour, dans la 13ème circonscription des Hauts-de-Seine

Je n'ai pas été entendue. J'ai exprimé par ailleurs certains de mes désaccords publiquement. On me l'a reproché.

Pour motiver son départ du parti macroniste, Frédérique Dumas explique avoir fait part "à tous les niveaux, de (ses) inquiétudes, puis de (ses) incompréhensions". "Je n'ai pas été entendue. J'ai exprimé par ailleurs certains de mes désaccords publiquement. On me l'a reproché", a-t-elle indiqué. Dans une lettre adressée à ses administrés, Frédérique Dumas indique qu'elle "quitte La République en marche, pas Emmanuel Macron".
 

France 4 et "fake news"

La députée s'était notamment émue de l'annonce de la disparition prochaine de France 4, de la TNT. Productrice de cinéma de profession, elle s'était également abstenue sur la proposition de loi relative à la lutte contre la manipulation de l'information.

Le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde a salué la décision de la députée des Hauts-de-Seine : "Bravo d'avoir le courage de continuer à défendre vos propres idées dans notre parti, où on est toujours libre de débattre collectivement", écrit le patron du parti centriste sur Twitter.
 

De retour au centre

Ce ne sera pas la première fois que Frédérique Dumas franchira la porte de la famille centriste. Elle était notamment passée par l'UDF et le Nouveau centre. Frédérique Dumas avait entamé sa carrière politique en 1986, en entrant au cabinet de François Léotard au ministère de la Culture

Il s'agit de la deuxième défection dans le groupe LREM à l'Assemblée, après le départ de l'ex-PS Jean-Michel Clément, qui s'était opposé à la loi Asile et immigration.

 

Sur le même sujet

cirque Romanès

Les + Lus