Neige à Paris : quand une automobiliste redevient piéton, récit d'un trajet sur la route du travail

Automobiliste invétérée, obligée d’abandonner sa voiture mardi soir, l'une de nos journalistes s'est retrouvée mercredi dans la peau d’un piéton. Clamart-Vanves. 50 minutes de marche pour aller travailler. Tranche de vie, avec le sourire...

Automobiliste invétérée, obligée d’abandonner ma voiture mardi soir, après avoir mis 40 minutes pour faire 200 mètres au cœur de Vanves… Je me retrouve mercredi matin dans la peau d’un piéton. Clamart-Vanves. 50 minutes de marche pour aller travailler. Tranche de vie.

8h05 Premiers pas amortis sur un coussin de neige fraîche. Au bout de la rue, le parc de la Maison-Blanche n’aura jamais aussi bien porté son nom. Le quartier étrangement silencieux. Tous les bruits assourdis, comme absorbés par le coton neigeux.
8h10 Sur le chemin de l’école, l’aventure. Ça descend et ça glisse… le bonheur. Au loin vers le collège, j’entends les cris des ados. La bataille de boules de neige doit faire rage. J’ai bien fait de passer par l’autre route.
8h13 Rue Victor-Hugo, Ingrid, 78 ans, garde le sourire. Très fière de sa pelle à neige toute neuve. C’est promis. Personne ne se cassera une jambe devant chez elle.
8h25 Manifestement, je ne suis pas la seule à avoir dû abandonner mon véhicule habituel. A en juger par le toit des voitures, il est tombé au moins 10 centimètres à Clamart.
8h27 Clin d’œil. On dirait même qu’il a neigé sur les panneaux publicitaires.
8h30 L’avantage, quand on marche, c’est qu’on n’a pas froid… Mais le paysage lui, nous rappelle à la réalité.
8h35 Les trottoirs, trop glissants. Les piétons investissent la route. De toute façon, il y a si peu de voitures ce matin… 
A part quelques baskets-socquettes-chevilles à l’air assez incongru… Je n’ai croisé que des gens bien équipés… Voire très bien équipés. Moi, même, j’ai retourné la cave pour retrouver mes après-ski. PS : penser à étiqueter la caisse pour l’hiver prochain.
8h45 Le parc Pic à Vanves restera fermé aujourd’hui. Le tourbillon des flocons aura eu raison du manège. Dommage.
8h55 Rue Larmeroux à Vanves. A l’approche de Paris, les choses se gâtent. Engluée, la poussette devient tirette... Adieu le joli manteau blanc, bonjour la bouillie grise et sale. Finie la ballade, il est temps d’aller travailler.