Procès de Monique Olivier : l'ex-femme du tueur en série Michel Fourniret condamnée à la perpétuité

A l'issue d'un procès qui aura duré 3 semaines, Monique Olivier a été condamnée à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une période de sûreté de 20 ans.

Après plus de dix heures de délibéré, le rôle de l'ex-épouse de "l'Ogre" a été reconnu dans l'enlèvement, la séquestration et le meurtre de Marie-Angèle Domèce et Joanna Parrish, aggravés par une tentative de viol pour la première victime et un viol pour la deuxième. Elle est également reconnue coupable de complicité dans l'enlèvement, la séquestration et le meurtre d'Estelle Mouzin. 

Ce lundi, le ministère public avait requis contre l'accusée de 75 ans la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une période de sûreté de vingt-deux ans, "au vu de la gravité exceptionnelle des faits commis, de la nécessaire protection de la société".

Plus tôt dans la journée, l'accusée avait demandé pardon aux familles des victimes. Selon son avocat, Me Richard Delgenes, Monique Olivier exprime des regrets et ne souhaite pas faire appel de la décision de justice, "parce qu'elle est coupable, parce que l'enjeu n'est pas la peine" et qu'il est "hors de question d'infliger un second procès aux parties civiles".