Un rassemblement après l'incendie d'un foyer de travailleurs immigrés

Un rassemblement après l'incendie d'un foyer de travailleurs immigrés
Une quarantaine de personnes ont manifesté dimanche à Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine, devant un foyer pour travailleurs immigrés. Un incendie d'origine criminelle y avait fait un mort et plusieurs blessés grave vendredi.

Une quarantaine de personnes ont manifesté dimanche à Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine, devant un foyer pour travailleurs immigrés. Un incendie d'origine criminelle y avait fait un mort et plusieurs blessés grave vendredi.

Par France 3 Paris IDF

Une quarantaine de personnes se sont rassemblées dimanche devant et dans le hall d'un centre pour travailleurs immigrés, à Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine. Un incendie, d'origine criminelle selon les premiers éléments de l'enquête, y avait fait un mort et 14 blessés dont deux grave, dans la nuit de jeudi à vendredi. 

A l'appel du Droit au logement, et du Copaf, le Collectif pour l'avenir des foyers, le rassemblement a donné lieu à des prises de parole, visant à condamner un incendie criminel "raciste".

Mobile raciste ?

Vendredi, le ministère de l'Intérieur semblait toutefois exclure un mobile raciste. "C'est un foyer qui pose problème, avec activités et restaurants clandestins. L'ambiance y est délétère avec des rixes entre résidents et des trafics", a-t-on expliqué place Beauvau. Un scénario rejeté par les organisateurs de la manifestation de dimanche, qui dénoncent "l’hystérie raciste (qui) monte dans notre pays".

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus