Île-de-France : Près de 50 communes en état de catastrophe naturelle pour inondations

Un nouvel arrêté a été publié ce samedi 10 mars plaçant près de 50 communes en Île-de-France en état de catastrophe naturelle (plus de 200 en France). Elles font suite aux inondations de janvier et février (275 communes ont déjà vu cet état reconnu en France en février 2018).
Un camion au milieu de péniches à Ville Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) lors des inondations de février en Île-de-France.
Un camion au milieu de péniches à Ville Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) lors des inondations de février en Île-de-France. © Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Une nouvelle liste de communes concernées par les inondations de janvier et février a été publiée au Journal officiel ce samedi 10 mars. L'état de catastrophe naturelle est reconnu pour 48 nouvelles communes en Île-de-France et 219 dans l'Hexagone.

Dans la région, cela comprend les "Inondations et coulées de boue du 15 janvier 2018 au 5 février 2018".

Les démarches doivent être faites au plus tard, 10 jours après la parution de l'arrêté au Journal officiel, c'est-à-dire, avant le 20 mars 2018. Voici la liste des communes.

Essonne :​

Évry, Montgeron, Soisy-sur-Seine, Varennes-Jarcy.

Seine-et-Marne :​

Beton-Bazoches, Bouleurs, Châtenay-sur-Seine, Chenoise, Couilly-Pont-aux-Dames, Crécy-la-Chapelle, Hermé, Houssaye-en-Brie (La), Jouy-le-Châtel, Luzancy, Mary-sur-Marne, Montry, Neufmoutiers-en-Brie, Othis, Plessis-Feu-Aussoux (Le), Pommeuse, Provins, Saint-Augustin, Saint-Germain-sur-Morin, Tancrou, Tournan-en-Brie, Villiers-sur-Morin, Voulangis.

Val-d'Oise :

Auvers-sur-Oise, Avernes, Chaumontel, Éragny, Pontoise, Roche-Guyon (La), Saint-Ouen-l'Aumône.

Yvelines :​

Bennecourt, Croissy-sur-Seine, Épône, Gargenville, Juziers, Limetz-Villez, Meulan-en-Yvelines, Mézières-sur-Seine, Moisson, Mousseaux-sur-Seine, Pecq (Le), Porcheville, Rosny-sur-Seine, Vernouillet.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo intempéries politique