Cet article date de plus de 5 ans

L'hippodrome de Longchamp fête le 14 juillet avec le Grand Prix de Paris et en musique

Courses de galop de très haut niveau et le disc jockey R3HAB : l'hippodrome de Longchamp réunira mardi les turfistes mais aussi les fans de musique électro, à l'occasion du Grand Prix de Paris, une course tremplin au Qatar Prix de l'Arc de Triomphe.
Du 4 au 5 octobre, l’hippodrome de Longchamp accueille 230 pur-sang, venus de France et de l'étranger.
Du 4 au 5 octobre, l’hippodrome de Longchamp accueille 230 pur-sang, venus de France et de l'étranger. © Google Maps
Les turfistes sont attendus à partir de 16H00 sur le champ de courses parisien pour assister aux huit épreuves du programme de la réunion de plat. Portant le label groupe I, le plus haut niveau de la compétition, le Grand Prix de Paris, dont le départ sera donné à 19h25, opposera seulement six pur-sang de trois ans mais la qualité sera au rendez-vous car ce sont les meilleurs de l'année qui batailleront sur la distance classique de 2.400 mètres.

Parmi eux, le représentant de l'écurie d'André Fabre, Ampère, invaincu en deux sorties, monté par Mickaël Barzalona, devrait occuper la place de favori. Il a remporté courageusement dans les 50 derniers mètres, le Prix Hocquart le 10 mai sur la distance de 2.200 mètres ici même et avait balayé l'opposition dans le Prix des Orfèvres le 9 avril.

Invaincu en quatre tentatives avant sa défaite dans le Prix du Jockey-Club où il n'a fini que 9e, Silverwave, sous la selle d'Adrien Fouassier, tentera lui de prendre sa revanche. Erupt, invaincu en trois courses, confié à Stéphane Pasquier, a séduit lors de son succès dans le prix du Lys le 14 juin à Chantilly.
Dans le clan des étrangers, l'Anglais Storm the Stars a fini 3e du Derby d'Espom et 2e du Derby Irlandais. Attention aussi à l'Irlandais Archangel Raphael, dans les boxes du maître entraîneur de Baltimore Aidan O'Brien. Il vient de gagner à Fairyhouse en Irlande sur la même distance et sera monté par Joseph-Patrick O'Brien.

L'Anglais Balios a remporté le 19 juin les King Edward VII stakes à Ascot et aura aussi ses preneurs. Le vainqueur tentera de succéder à l'outsider français Gallante mais surtout de marcher sur les traces de Peintre Célèbre en 1997, Bago en 2004 et Rail Link en 2006 qui ont gagné le Grand Prix de Paris et "l'Arc" dans la foulée. A 21h, l'hippodrome se transformera en dance-floor géant. DJette résidente sur Radio FG, Lydie Jay distillera une sélection musicale féminine, sexy et résolument festive. Puis à minuit, R3HAB, la star incontournable de la planète électro, fera danser les turfistes enchaînant les mixes dance-floor les plus efficaces.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hippisme sport 14 juillet sorties et loisirs