Cet article date de plus de 4 ans

Le point sur les inondations en Seine-et-Marne et Essonne

Essonne et Seine-et-Marne, en Ile-de-France, c'est à dire le sud de la région, ont été les plus durement touchées par les pluie exceptionnelles qui se sont abattues depuis trois jours. Plusieurs communes sont inondées et les rivères le Loing ou l'Ecole sont sous surveillance étroite.
Illustration - Route barrée pour cause d'inondation
Illustration - Route barrée pour cause d'inondation © PhotoPQR/LaVoixduNord/MaxPPP
Les fortes pluies de ces derniers jours ont provoqué d'importants dégâts sur le nord et le centre du pays, et notamment en Essonne et en Seine-et-Marne pour l'Ile-de-France. Ce mardi soir, les pluies se décalent vers le sud, selon Météo-France. Mais le département du Loiret par exemple, reste en alerte rouge en raison de la crue exceptionnelle du Loing, un affluent de la Seine qui traverse aussi l'Essonne et a provoqué des dégats le long de son cours.

En Ile-de-France, le RER D, ainsi que la ligne R du Transilien entre Paris, Melun et Monterau étaient touchées, avec des retards et/ou des suppressions de trains.
En Seine-et-Marne, département rural traversé par le Loing, plusieurs centaines de pavillons ont été évacués et une vingtaine de routes partiellement coupées.
Dans le Val-de-Marne, cinq communes du sud du département étaient touchées, avec une centaine de pavillons inondés.
Dans le Val-d'Oise, le toit d'un gymnase s'est effondré, et en Seine-Saint-Denis, on déplore 6 blessés légers, en lien avec les inondations ou des chutes
d'arbres.
A Paris, la Seine a atteint 3,46 m à Austerlitz, soit le seuil entraînant la fermeture de la voie Georges-Pompidou.
Dans l'Essonne enfin, la situation reste également compliqué comme à Dannemois, l'une des communes les plus sinistrées. Reportage Geneviève Faure et Morgane Prévost
durée de la vidéo: 01 min 59
Le point sur les inondations Essonne Seine-et-Mar

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo inondations