• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

8,3 milliards d’euros d’investissements pour renouveler le métro parisien d’ici 2040

Le renouvellement et la rénovation des rames du métro parisien devraient coûter 8,3 milliards d’euros d’ici 2040, d’après Île-de-France Mobilités (illustrations). / © Jacques DEMARTHON / AFP
Le renouvellement et la rénovation des rames du métro parisien devraient coûter 8,3 milliards d’euros d’ici 2040, d’après Île-de-France Mobilités (illustrations). / © Jacques DEMARTHON / AFP

Île-de-France Mobilités, qui vient d’adopter un nouveau plan pour le réseau de la capitale, estime que la rénovation des rames sur les différentes lignes coûtera plus de 8 milliards d’euros.

Par PDB/AFP.

L'appel d'offres fait déjà saliver les constructeurs ferroviaires. Île-de-France Mobilités (l’ex-STIF) vient d’adopter ce mercredi un nouveau « schéma directeur » pour le métro parisien, avec le projet d’investir globalement 8,3 milliards d'euros sur le réseau d'ici 2040.

Pour renouveler le matériel, le plan prévoit entre autres l’achat d'au moins 338 rames « sur fer » (soit les trains classiques, et non les métros sur pneus). Des véhicules destinés à rouler sur les lignes 3, 3bis, 7, 7bis, 8, 10, 12 et 13.

Le programme – appelé MF19 pour « métro fer commande 2019 » – devrait d’abord viser les lignes 10, 3bis et 7bis, qui devraient être respectivement servies d’ici 2024, 2025 et 2026. La ligne 13 devra attendre une livraison entre 2026 et 2028, la ligne 12 entre 2026 et 2028, la ligne 3 entre 2028 et 2030, et les lignes 7 et 8 entre 2029 et 2033.

Le projet d’automatisation de la ligne 13 progresse

Par ailleurs le projet d’automatisation de la ligne 13, l’une des moins bien réputées dans la capitale, avance. Île-de-France Mobilités vient en effet de valider le lancement d'études en ce sens.

« La RATP doit maintenant faire les études qui montreront tous les bénéfices obtenus grâce à cette automatisation, a expliqué Valérie Pécresse, présidente de la région et du STIF. Cette étude précisera également tous les inconvénients pour les voyageurs pendant toute la durée des travaux [pour pouvoir] informer les voyageurs et adapter l'offre de transports en conséquence. »

Pour ce qui est du programme MF19, la signature du marché est attendue d’ici la fin de l’année.

Sur le même sujet

La Marne en chansons

Les + Lus