A l'Aquarium de Paris, un potager exploite les excréments des poissons pour fertiliser des légumes

On appelle ça l'aquaponie : les biologistes de l'Aquarium de Paris cultivent un potager de légumes à l’aide des déjections des poissons. Les excréments, riches en azote, servent d’engrais.
L’eau des poissons de l'aquarium de Paris sert à arroser un jardin suspendu (illustration).
L’eau des poissons de l'aquarium de Paris sert à arroser un jardin suspendu (illustration). © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
L’idée se base sur les techniques de l’aquaponie : lier l’élevage de poissons avec la culture de plantes. A l'Aquarium de Paris, les biologistes ont lancé un système permettant d’exploiter les excréments des poissons afin de fertiliser un potager.L’eau des poissons est en fait recyclée, arrosée sur un jardin suspendu. Les animaux se transforment, l’air de rien, en jardiniers comme l’explique Victor Coiffier, soigneur et responsable du secteur plantes de l'aquarium :

« En fait les poissons vont manger et extraire des matières azotées. Et ces matières, on les retrouve dans l’engrais. Du coup, on a un engrais totalement naturel. Une sorte de fumier. »

Une expérimentation réussie

L’expérimentation végétale, lancée il y a six mois, semble porter ses fruits : la récolte a donné des kilos de légumes juteux en un temps record. « Ils ont vraiment énormément de goût, certes un peu moins que dans le milieu naturel, dans un champ par exemple, raconte Victor Coiffier. Mais ça reste d’une bonne qualité. » Pour cette sorte de potager en eau douce, plusieurs milliers de poissons de l’aquarium ont contribué, à leur manière.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux agriculture nature sorties et loisirs innovation