Cet article date de plus de 6 ans

Attentat de la rue des Rosiers : trois suspects identifiés trente-trois ans après

Selon RTL, trois hommes suspectés d'être les auteurs de l'attaque du restaurant parisien en 1982, qui avait fait 6 morts et 22 blessés, ont été identifiés en Norvège, en Palestine et en Jordanie.
Le restaurant Jo Goldenberg où a eu lieu l'attentat, photo du 11 août 1982 à Paris
Le restaurant Jo Goldenberg où a eu lieu l'attentat, photo du 11 août 1982 à Paris © JOEL ROBINE / AFP
Selon RTL, qui l'annonce mercredi 4 mars, trois hommes soupçonnés d'avoir perpétré l'attentat de la rue des Rosiers, en août 1982 à Paris, ont été identifiés en Norvège, en Palestine et en Jordanie. Un nouvel épisode qui vient relancer l'enquête autour d'un attentat qui a marqué la France du début des années 1980.

Il y a 33 ans, l’attentat de la rue des Rosiers à Paris faisait six morts

Le 9 août 1982, des hommes cagoulés font irruption dans le restaurant Goldenberg, rue des Rosiers à Paris. Ils ouvrent le feu et jettent une grenade au milieu du restaurant, complet à l’heure du déjeuner.

Le bilan de cet attentat avait fait six morts et 22 blessés. Il s’agit du plus grave attentat antisémite commis en France depuis 1945. Quatre membres de la communauté juive avaient perdu la vie deux ans auparavant lors d’une attaque à la bombe, à Paris aussi, devant une synagogue rue Copernic.

Plusieurs pistes ont été étudiées pour retrouver les auteurs et commanditaires de cet attentat qui n'a jamais été revendiqué.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers terrorisme