Attentats de janvier : un concert de Johnny Hallyday pour les commémorer

© Martin Bureau/AFP Photos
© Martin Bureau/AFP Photos

Près d'un an après les attentats de Charlie Hebdo en janvier qui ont fait 17 morts, les commémorations approchent. Le 10 janvier, lors d'un rassemblement auquel le président François Hollande assistera, Johnny Hallyday chantera son titre "Un dimanche de janvier" place de la République à Paris.

Par Cécilia Sanchez avec AFP

François Hollande assistera à la plupart des commémorations des attentats de janvier et tout particulièrement à un rassemblement, le 10 janvier, place de la République à Paris, où Johnny Hallyday entonnera "Un dimanche de janvier", a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

Johnny Halliday Un dimanche de janvier
Le rockeur français, seul sur scène avec un guitariste, interprètera cette chanson qui saluait la mobilisation populaire et notamment la "marche républicaine" géante du 11 janvier 2015, réunie dans les rues de la capitale au lendemain de cette vague d'attentats, qui avait fait 17 morts.

Chants de l'armée française et dépôt de plaques commémoratives

Le chœur de l'armée française devrait également se produire lors de ces cérémonies, selon les mêmes sources. La commémoration des attentats débutera mardi avec la pose de trois plaques devant les locaux de Charlie Hebdo, boulevard Richard-Lenoir, où avait été assassiné un policier, et devant l'Hyper Cacher de la Porte de Vincennes, théâtre d'une prise d'otages sanglante. Une plaque devrait être également dévoilée à Montrouge (Hauts-de-Seine) où une policière municipale avait été tuée.

François Hollande, précise-t-on à l'Elysée, devrait participer à la plupart sinon à la totalité de ces commémorations. Le chef de l'Etat devrait ainsi se rendre porte de Vincennes le 9 janvier, un an jour pour jour après l'attaque jihadiste qui avait fait quatre morts dans les locaux du supermarché cacher, pour une cérémonie organisée par le Conseil représentatif des institutions juives de France. Il y sera vraisemblablement accompagné par le Premier ministre Manuel Valls et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Deux paysagistes proposent une tombe-jardin plus écologique et moins chère

Les + Lus