Coronavirus : l'AP-HP annonce trois décès au sein de son personnel

Un aide-soignant et deux agents travaillant pour l'AP-HP sont décédés du Covid-19 ces derniers jours. Martin Hirsch, directeur général des Hôpitaux de Paris, a estimé "que le combat est encore très long et très difficile".

Trois personnes employées par l'AP-HP sont décédés du Covid-19 depuis l'apparition de l'épidémie.
Trois personnes employées par l'AP-HP sont décédés du Covid-19 depuis l'apparition de l'épidémie. © Xavier de Torres / MAXPPP
Triste bilan pour les personnes en première ligne face au coronavirus. L'AP-HP a annoncé trois morts au sein de son personnel ayant contracté le Covid-19. Deux décès ont été annoncés jeudi 9 avril en fin de journée et un autre ce vendredi dans la matinée.

Le premier était agent hospitalier et exerçait depuis 1980 à l'hôpital Bichat, dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Plus précisément, il était vaguemestre, c'est-à-dire qu'il avait "pour missions de traiter le courrier interne et externe à l’arrivée et au départ de l’hôpital". Le deuxième travaillait depuis 1993 à l’hôpital Antoine-Béclère à Clamart, dans les Hauts-de-Seine. Il était électricien de maintenance.

La troisième personne était aide-soignant dans le service de radiologie polyvalente et oncologie de la Pitié-Salpêtrière dans le XIIIe arrondissement de Paris.

Dans un communiqué, l'AP-HP explique que six personnels de l'institution "sont actuellement dans des services de réanimation".

Par ailleurs, les noms de ces personnes n'ont pas été divulgués. Face à l'incompréhension que cela a pu susciter au sein des Hôpitaux de Paris, Martin Hirsch a expliqué veiller "à avoir l'accord de leurs proches avant de faire part de leurs noms".  

Sept médecins décédés en France

Il a ajouté que "ces tristes évènements se produisent à un moment où pour la première fois depuis plusieurs semaines, nous avons pu constater que le nombre d'entrées en réanimation était légèrement inférieur au nombre de sorties" précisant que "cela ne doit pas être sur interprété et que le combat est encore très long et très difficile".

Au total, ce sont sept médecins en activité qui sont décédés du coronavirus ces dernières semaines, principalement dans la région Grand Est. Dans la région Île-de-France, la directrice des soins de l'hôpital de Montfermeil-Le Raincy (Seine-Saint-Denis), Elena Mamelli, est décédée le 29 mars. Cette infirmière de 52 ans travaillait depuis près de trente ans au sein de cet établissement, selon Le Parisien.

Un cadre de l'Agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France, Pierre Housieaux, est également décédé du Covid-19. Il était membre de la cellule de crise, "il avait été parmi les premiers à répondre à l'appel à mobilisation interne lancé il y a un mois et demi", d'après l'ARS.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société décès hommage
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter