Covid-19 : la situation se dégrade à Paris, la capitale pourrait passer en zone rouge écarlate

Les dernières données publiées par Santé publique France montrent une hausse de certains indicateurs qui pourraient faire passer Paris en zone rouge écarlate. L'adjointe à la maire de Paris en charge de la Santé alerte sur la situation en réanimation dans les hôpitaux de la capitale.

De nouvelles mesures restrictives pourraient être prises dans la capitale face à l'épidémie de Covid-19.
De nouvelles mesures restrictives pourraient être prises dans la capitale face à l'épidémie de Covid-19. © Christian Böhmer/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP
Après Marseille, Paris va-t-elle aussi faire l'objet de mesures restrictives comme la fermeture totale de cafés et restaurants ? "Sur les différents critères du gouvernement pour passer en zone écarlate, nous en avons dépassé deux", a prévenu Anne Souyris, adjointe à la maire de Paris en charge de la santé sur franceinfo.

Trois critères sont ainsi retenus pour faire évoluer un territoire dans ce classement : 

Derniers chiffres en hausse

Or, c'est ce dernier critère qui n'est pas encore atteint mais proche de l'être. "En service de réanimation, nous sommes un peu en dessous des 30% à Paris, mais à peine. Et on sait qu'à 30%, cela veut dire que nous nous retrouvons dans une situation où il faut choisir qui on va pouvoir mettre en réanimation", explique l'adjointe en charge de la Santé.

Car les derniers indicateurs ne sont pas bons : 404 personnes ont été hospitalisées à Paris en raison du Covid-19 mardi 29 septembre et 94 ont été admis en réanimation.

Au niveau national, en une semaine, 3 984 nouveaux malades ont été hospitalisés dont 698 nouveaux patients dans les dernières 24 heures.
 

Quelles mesures si la situation évolue ?

Paris est déjà classée en zone active de circulation du virus, ce qui permet au préfet de Paris (et donc à l'État) de prendre des mesures concernant la circulation et la fermeture de certains lieux publics. Depuis ce lundi, les bars ont ainsi pour obligation de fermer à 22 heures.

Identifiés comme étant des lieux de circulation du coronavirus, le gouvernement pourrait être tenté de faire comme à Marseille et de contraindre ces lieux à fermer totalement pour deux semaines si Paris venait à passer en zone rouge écarlate.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société économie