Trois trains encore supprimés ce lundi et des retards de deux heures à la Gare du Nord. La grève du zèle des douaniers de l'Eurostar continue d'impacter les voyageurs. Et ce, jusqu'à mercredi. 

La grève du zèle des douaniers continue de perturber le trafic entre Paris et Londres ce lundi. La compagnie ferroviaire Eurostar indique sur son site que des retards de 2 heures sont à prévoir sur les départs à la Gare du Nord à Paris ainsi qu'à la gare de Lille Europe, comme l'a constaté un journaliste de Franceinfo ce matin. 

Trois trains ont également été supprimés. La compagnie conseille donc aux passagers "de voyager uniquement si nécessaire" jusqu'au 12 mars et indique qu'il est possible d'échanger son billet ou de demander un remboursement. "Nous sommes désolés pour ce désagrément."

 

Les douaniers réclament plus de moyens pour faire face au Brexit

Le mouvement de grève a débuté à Calais et Dunkerque la semaine dernière. Les douaniers réclament notamment "l'amélioration du pouvoir d'achat, une augmentation d'effectifs et des moyens pour le Brexit", a expliqué Vincent Thomazo, secrétaire général Unsa-Douanes, estimant que les douaniers ne sont pas prêts pour faire face à la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne. Les syndicats seront reçus demain mardi par le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin qui a d'ores et déjà indiqué avoir prévu 700 recrutements pour face faire à la surcharge de travail liée au Brexit. 
Par ailleurs, Eurostar a annoncé d'autres annulations de trains jusqu'au 30 mars en raison de la révision de son programme de maintenance des rames. La compagnie va supprimer jusqu'à 3 services par jour.


  

 
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité