• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Gilets jaunes : manifestations en ordre dispersé à Paris lors de cette treizième mobilisation

Un manifestant gilet jaune lors de la treizième journée de mobilisation, samedi 9 février. Photo prise avant midi. / © Zakaria ABDELKAFI / AFP
Un manifestant gilet jaune lors de la treizième journée de mobilisation, samedi 9 février. Photo prise avant midi. / © Zakaria ABDELKAFI / AFP

Plusieurs cortèges défilent dans les rues de Paris lors de cette treizième journée de mobilisation des gilets jaunes, samedi 9 février 2019. 4.000 manifestants ont été comptabilisés à 14 heures, selon le ministère de l'Intérieur.

Par Marc Taubert

Comme pour les autres "actes" du mouvement des gilets jaunes, des manifestants se sont rendus sur les Champs-Élysées pour cette treizième journée de mobilisation, lieu devenu le symbole parisien des rassemblements. Le cortège s'est ensuite déplacé en direction du Champs de Mars.

Quelle affluence le mouvement réussira-t-il à fédérer ce samedi 9 février ? À 14 heures, 4.000 manifestants marchaient à Paris (contre 8.000 la semaine dernière), selon le ministère de l'Intérieur.

Selon le décompte du cabinet Occurrence pour un groupement de médias, ils étaient 13.800 la semaine passée.
 

Tensions dans le cortège

Des premières tensions sont apparues au niveau de l'Assemblée nationale à Paris vers 13 heures. Le cortège est parti vers 10h30 de la place de l'Etoile. Des jets de gaz lacrymogène ont été lancés en réponse à des jets de mobilier urbain. A 18h, 21 personnes ont été interpellées selon la préfecture.
Des incidents sporadiques se sont aussi produits le long du parcours du cortège, notamment rue de Rennes, boulevard Saint-Michel et autour du jardin du Luxembourg.

Des banques prises pour cible

Des banques et du mobilier urbain ont été pris pour cibles par des manifestants. 

Des dégâts sur des vitrines et du mobilier urbain

Si des tensions sont apparues en marge du cortège, en milieu d'après-midi, le calme reignait dans l'ensemble. 

Sécurité autour des Champs-Élysées

Ce samedi matin, plusieurs centaines de personnes défilaient sur les Champs-Élysées, encadrés par un important dispositif de sécurité.

"Un périmètre d’interdiction des rassemblements et manifestations est instauré par un arrêté du préfet de Police afin de garantir la protection des institutions", selon un communiqué de presse de la préfecture de police de Paris.
La circulation est ainsi interdite dans "un périmètre comprenant l’avenue de Marigny, la place Beauvau et la rue du Faubourg Saint-Honoré".
 

Crainte de manifestations non-déclarées

"La particularité, de cette journée est un retour au principe de non-déclaration des manifestations", selon la préfecture de police citée par franceinfo.

Eric Drouet a finalement relayé des manifestations déclarées. Il avait d'abord affirmé qu'il ne déclarerait pas sa manifestation sur Facebook, expliquant que "ceux qui déclarent en ont marre que les manifestations se finissent toujours de la même manière".

 Suivez le direct de franceinfo.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Domaine de Villarceaux à la recherche d'un projet pour le rentabiliser

Les + Lus

Les + Partagés