Contrôles des règles sanitaires : 6 600 policiers et gendarmes mobilisés en Île-de-France

La préfecture de police de Paris annonce la mobilisation de 6 600 membres des forces de l’ordre dans la région "pour veiller au respect des règles sanitaires en vigueur", dans le cadre des "mesures de freinage renforcées".

La préfecture de police a annoncé 6 600 policiers et gendarmes mobilisés pour mener des contrôles (illustration).
La préfecture de police a annoncé 6 600 policiers et gendarmes mobilisés pour mener des contrôles (illustration). © /MAXPPP

Alors que le gouvernement a annoncé une tolérance au niveau des déplacements pour le weekend de Pâques, du vendredi 2 au lundi 5 avril, notamment pour permettre aux parents de se réorganiser avec la fermeture des écoles, d'autres mesures sanitaires sont en vigueur. En rappelant l’extension des "mesures de freinage renforcées" au niveau national, la préfecture de police de Paris met en avant "un important dispositif de contrôles".

La PP, qui annonce ce samedi dans un communiqué la mobilisation de 6 600 policiers et gendarmes pour "veiller au respect" des différentes règles sanitaires en vigueur. Les verbalisations concerneront ainsi les rassemblements sur la voie publique, qui "ne doivent pas dépasser 6 personnes".

A noter qu’il est toutefois toujours possible de se déplacer, se promener et faire du sport sans limitation de durée, dans un rayon de 10 km autour de chez soi, avec une attestation de domicile.

Interdiction de la vente à emporter de boissons alcoolisées dès dimanche, "sauf en accompagnement de la vente d’un repas à emporter"

Les contrôles toucheront aussi le couvre-feu, qui continue de s’appliquer de 19h à 6h tous les jours, mais aussi la vente à emporter de boissons alcoolisées par les bars et restaurants, interdites sur l’ensemble de l’Île-de-France dès dimanche matin, "sauf en accompagnement de la vente d’un repas à emporter".

Berges de Seine, Butte aux cailles… La PP souligne que la consommation d’alcool demeure interdite "dans les périmètres déjà définis". Les contrôles concerneront enfin le port du masque et le respect des distanciations.

La PP annonce enfin que les forces de l’ordre seront particulièrement "attentives" vis-à-vis des fêtes clandestines. Pour ce qui est des déplacements, les contrôles devraient être "plus fermes" à partir du mardi 6 avril.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société police sécurité