Coronavirus – La RATP et la SNCF réduisent les transports à partir de mardi

Ces mesures pourront évoluer en fonction du contexte de lutte contre la propagation du coronavirus. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Ces mesures pourront évoluer en fonction du contexte de lutte contre la propagation du coronavirus. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Les transports, moitié moins empruntés ce lundi, seront réduits à partir du mardi 17 mars : deux métros sur trois circuleront ainsi que 70% des bus et tramways. Les lignes A et B du RER aussi impactées.

Par MT/AFP

Les transports en commun exploités par la RATP à Paris et dans son agglomération seront réduits mardi à la suite de mesures contre le coronavirus, a annoncé le groupe après avoir déjà observé une chute de moitié de la fréquentation ce lundi.

Deux métros sur trois seront en circulation mardi, 70% des bus et tramways, 60% des RER B et la moitié des RER A, a annoncé la RATP à l'AFP. Pour les deux lignes de RER, les interconnexions seront maintenues.

Moins de Transiliens

La SNCF a aussi annoncé la réduction du nombre de Transiliens. Toutes les lignes sont concernées et il est possible de consulter les trains qui vont circuler sur leur site. Tous les jours, les fiches horaires du lendemain sont publiées à partir de 17h.

Transports longue distance déjà réduits

Ces mesures font suite aux annonces effectuées lors du week-end par le gouvernement, qui a ordonné la fermeture des lieux publics jugés non indispensables et a déjà réduit drastiquement les transports de longue distance en train, en car ou avion.

Mais les prévisions de la RATP restent "évolutives", a précisé le groupe, alors que le président Emmanuel Macron doit prononcer une nouvelle intervention télévisée ce lundi à 20h, dans un contexte de spéculations sur un confinement total du pays.
Pour l'heure, "on constate une baisse de 50% en moyenne de la fréquentation aujourd'hui (lundi) tous réseaux confondus", par rapport à la normale en semaine, a détaillé la RATP.

Le bilan de l'épidémie a grimpé dimanche à 127 morts et 5.423 cas confirmés en France, soit la plus forte augmentation quotidienne des cas et décès depuis l'apparition du virus dans le pays, qui est officiellement entré samedi dans le stade 3 de l'épidémie.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus